Syrie: comment l’armée arabe syrienne a piégé les terroristes autour des aéroports

IRIB - C’est la bérézina, côté terroriste, en Syrie.

La Turquie et le Liban sont le théâtre de la fuite de nombreux combattants terroristes, qui ont compris qu’il est, finalement, impossible de prendre la Syrie, par la force. Ils sont, surtout, étrangers, et ne veulent pas laisser leur peau, en Syrie, d’autant plus que leurs corps ne sont jamais restitués à leurs familles, mais brûlés par l’ASL ou Al-Nosra, ces groupuscules terroristes, qui voient, chaque jour, davantage, des pertes considérables de leurs hommes. Les fameuses batailles, autour des aéroports de Ming, de Kweris, d’al-Nerab, d’Abu Duhour et d’Alep tournent au chaos, pour les terroristes. Plus de 500 ont perdu la vie. Encerclés par l’armée, ils ont abandonné les aéroports, en voulant se réfugier, à nouveau, dans les villes, mais l’étau s’était refermé sur eux.. 

La stratégie de l’armée arabe syrienne, dont nous vous parlions, il y a à peine, un jour, a été la bonne. En effet, de faire croire aux terroristes, qu’ils gagnaient du terrain, notamment, dans les aéroports, a permis à l’armée de mieux les cibler. Vexé, le Qatar aurait dénoncé l’incompétence de l’opposition, et menacé de ne plus les financer. Information à prendre avec des pincettes car, nous l’avons reçu, auprès d’un pro-Assad…Néanmoins, des menaces de morts pèsent, maintenant, sur la vie de Moaz al-Khatib, accusé de trahison, avec son envie de négocier avec le régime Assad.

La ville d’Alep a été, en partie, nettoyée tôt, hier matin. L’opération commencée, avant-hier, et qui se poursuit, a permis à l’armée arabe syrienne de cibler et démanteler près de «80» brigades terroristes d’Alep. Le silence médiatique occidental en est l’illustration flagrante d’un parti pris ridicule. Je suivais tout à l’heure, juste après 21h (heure française) un reportage flagrant sur la soi-disant révolution tunisienne. Bien sûr, dans l’intermède consacré au journal, aucune information, sur la crise actuelle, et l’embourbement d’Ennhadha.

Damas: Un obus de mortier a été tiré, près de al-Qassaa, sur la rue al-Ma’ouna, sans faire de dommages.

 18 février 2013    19:00


Damas: Un obus de mortier a été tiré, sur la rue Khouri , causant des dégâts matériels.

18 février 2013    18:59


Damas: Deux obus de mortier ont été tirés, sur l’hôpital français, causant des dégâts matériels.

18 février 2013    18:55


L’ONU a décidé de prolonger ses sanctions contre la Syrie, pendant, encore, 3 mois.

18 février 2013    16:53


Homs: L’armée arabe syrienne a libéré 8 personnes kidnappées, par des terroristes, à al-Mekhtarye.

18 février 2013    12:16


Idleb: L’armée arabe syrienne a éliminé 27 terroristes, au cours d’une opération militaire, dans la partie Est de la ville.

18 février 2013    12:15


L’Union européenne annonce qu’elle ne fera pas lever l’embargo sur les armes entrant, en Syrie, plombant les visées bellicistes du sénile Kouchner, même si certains pays arment, bel et bien, les terroristes syriens.

18 février 2013    11:51


Idleb: Le Réseau assyrien pour les droits de l’Homme a annoncé que des hommes armés ont enlevé deux prêtres, près de Saraqep.

Violents affrontements à l’école d’infanterie de l’armée à Alep, en Syrie

 

Plusieurs terroristes ont été tués ou blessés, dans des affrontements, survenus, aujourd’hui, avec l’armée syrienne, dans les provinces Alep et Deir ez-Zor.

Selon Fars News, l’armée syrienne a attaqué le rassemblement des hommes armés dans le village Adnan, près de l’école Jeyl ul-Ghad, dans la région Al-Mansoura, mais aussi, dans les régions Kfar Daal et Khan Touman, dans la banlieue d’Alep. Des dizaines d’hommes armés ont été tués ou blessés et leurs munitions ont été détruites. Les forces de l’armée syrienne ont également attaqué les cachettes des terroristes dans les régions Madinat al-Qadima, Bani Zeid, Yarmoun et Al-Naqarin et s’y sont affrontés aux terroristes. L’armée syrienne a fait preuve d’une avancée considérable dans les régions Zarba et Mouslemiya et s’est intervenue contre un rassemblement des hommes armés du front Jibhat ul-Nasra, affilié à Al-Qaïda, à l’école d’infanterie, sur la route de Mouslemiya.

Source: Irib

Syrie : suicide collectif, au sein de l’ASL?!!

IRIB – “Quasi lâchés, par leurs protecteurs arabo-occidentaux, les élements armés de l’ASL sont, désormais, pris de folie, et alors que l’armée nationale syrienne avance à Alep et s’empare de quartiers entiers, les terroristes de l’ASL incendient, massacrent et finissent par se tuer”, a affirmé Abdellah al-Manini, expert syrien, au micro d’Al Alam.

“Des rapports concordants et des fuites des pourparlers, en coulisse, à l’Assemblée générale de l’ONU, témoignent du fait que les puissances désirent, au plus vite, se débarasser de l’ASL et se rétracter de la responsabilité, qui est la leur, dans le massacre des Syriens et la destruction systématqiue de notre pays”. “L’ASl et le CNS sont déçus, face au refus des grandes puissances de tenir leur promesse d’intervenir, militairement, en Syrie, et ce qu’ils font, à présent, c’est de feindre la résistance”. “Israël a impliqué la Turquie, dans la crise syrienne, et Erdogan s’est fait avoir, quitte à plonger les régions frontalières de la Turquie, dans le chaos. Et ce n’est pas, uniquement, la Syrie, qui est en froid avec Ankara. Le refus du PM irakien de se rendre, en Turquie, est le signe d’une crise profonde, dans la diplomatie turque, qui est, désormais, en total échec”.