Big Green Oil Money: WWF founded and ran by Royal Dutch-Shell

20120413-192229.jpg

By Patrick Henningsen, Infowars.com

20120413-192327.jpg

If any person or group dares to question the great global warming and climate change orthodoxy, green clerics will first attempt to discredit them, normally by leaping across the table and pointing the finger of shame right in their face, exclaiming, “You’re funded by Big Oil!”

That makes it all the more ironic when you consider who first funded, and later ran the great global flag ship for the modern green movement…

Donna Laframboise‘s recent article entitled, The WWF’s Vast Pool of Oil Money chronicles the rise the globalist green charity – seeded with funding from global petroleum giant Royal Dutch Shell, who’s former President of 15 years, John Loudon, later served as president of WWF International for four years after that.

In 1961 Shell Oil forked-out the handsome sum of £10,000 to help found WWF-UK, money that in today’s terms equates to £418,000 – or $663,000 (see the historical calculator here).

But that’s only the beginning. WWF continued to ride the wave of oil cash for the next 40 years – from giants like BP, Shell and others, until the year 2000.

Not surprisingly, self-appointed socialist technocrats at Greenpeace dictate on their own website that the idea of free speech no longer applies when it comes to the climate debate, and will often attack climate skeptics based on their alleged connections to ‘Big Oil’. According to that green charity:

“There’s a difference between free speech and a campaign to deny the climate science with the goal of undermining international action on climate change… Freedom of speech does not apply to misinformation and propaganda.”

Their own militant stance makes it all the more interesting that Greenpeace itself is funded by Standard Oil money, and so is Sierra Club – according to the watchdog website Activist Cash. See for yourself:

Rockefeller Brothers Foundation
Greenpeace $1,080,000.00 1997 – 2005
Sierra Club $710,000.00 1995 – 2001
ACORN $10,000.00 2002 – 2002

Rockefeller Family Fund
Greenpeace $115,000.00 2002 – 2005
Sierra Club $105,000.00 1996 – 2002
ACORN $25,000.00 1998 – 1998
Rockefeller Foundation
Greenpeace $20,285.00 1996 – 2001
Rockefeller Philanthropy Advisors
Sierra Club $38,250.00 1997 – 2000

Suffice to say that the neither of these champions of climate change and global government – the WWF and Greenpeace, would exist without all that juicy Big Oil Money.
One last inconvenient truth should be mentioned here. The unofficial leader of the global warmist movement, Al Gore, is also heavily invested in, and is doing massive deals with – Big Oil.

Estimates put Gore’s wealth holdings in Occidental Petroleum upwards of $500,000 in stocks and shares, which stands to reason why Gore fixed up the deal to sell the US Naval Oil Reserve to Occidental Petroleum in a no bid contract.

Still, so many people admire Al Gore so for all wonderful his ‘envronmental credentials’. Or could it just be a case of the bland leading the blind?

Pourquoi je ne voterai pas pour Jean Luc Melenchon aux élections présidentielles de 2012

J’ai longtemps pensé à voter pour Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2012. Surtout après la lecture de plusieurs de ses livres. En effet, son discours me séduisait: Redonner à l’Homme une place centrale dans la société au détriment du capital et de la haute finance. Oui, je suis pour. Qui ne l’est pas? Mis à part ceux qui détiennent le “capital” puis dirigent et bénéficient des profits extraordinaires de la haute finance?

Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon? La raison est très simple. Et vous la comprendrez en lisant le courriel que je lui ai adressé le 18 Mars 2011 suite à son passage dans l’émission de Jean Jacques Bourdin sur RMC. Bien entendu, ce mail est resté sans réponse malgré 7 relances. Si vous aussi vous souhaitez obtenir une réponse au sujet que j’aborde dans ledit courriel, vous pouvez “tenter” de contacter Jean Luc Mélenchon à l’adresse qui suit:

jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu ou comme je l’ai également fait, en passant par son site: http://www.jean-luc-melenchon.fr/contact/

Email à Jean Luc Mélenchon du 18/03/2011

Sujet: Résolution UNSC

Monsieur Melenchon,

Je vous ai entendu ce matin 18/03/2011 sur RMC (émission de M. Bourdin). Et tenais simplement à vous dire à quel point je suis déçu par votre position sur la question Libyenne!

Je vous pensais proche du peuple, et désireux d’œuvrer pour ce dernier, en dénonçant les manipulations incessantes auxquelles se prêtent nos medias. Egalement, en dénonçant les manipulations et leurres auxquels nous soumettent nos dirigeants.

Après lecture de “L’autre Gauche” et “Qu’ils s’en aillent tous”, il ne faisait aucun doute que mon vote irait au Front de Gauche. Bien que je notais déjà une certaine faiblesse en matière de politique extérieure. Ce vote, vous l’avez perdu ainsi que celui de tous mes proches. Malheureusement, nous n’avons plus d’autres alternatives que l’abstention.

Votre Xénophilie affichée et démagogie ne suffisent plus.

Revenons sur la question Libyenne : je n’ai pas la prétention de vous apprendre les enjeux poltico-stratégiques et énergétiques de ce pays. Ni de vous apprendre l’histoires de ces « pseudo » mouvements rebelles, organisés depuis Washington, et financés par des agences gouvernementales et ONG (Notamment la N.E.D …)

Je trouve tout simplement déplorable la récupération médiatique que vous faites de cette situation, en profitant d’une population (FRANCAISE) totalement désinformée et soumise à une féroce propagande médiatique. Je m’explique : la résolution est présentée comme ayant un but « humanitaire » et également un but de venir en aide aux « révolutionnaires ». Et donc, le front de gauche qui prône la révolution, s’engouffre dans la brèche en disant que bien sur, il faut soutenir les révolutions populaires !

Une démarche honnête, venant d’un homme tel que vous, un intellectuel, se disant proche du peuple, transparent, dénonçant les « autres » politiciens, aurait été de revenir en détail sur l’histoire de la Libye (depuis que Kadhafi la dirige) et d’approfondir un peu plus vos recherches au sujet de ces pseudo-révolutions. Et d’exposer par la suite un avis avisé sur la question.

Aussi, depuis quand une intervention militaire est une bonne chose pour un peuple ? Vous expliquiez ce matin, que vous étiez contre l’intervention en IRAK (1ère et 2nde guerre du Golfe). Bravo Monsieur Melenchon, merci de rappeler ces faits, qui soit dit en passant, ne sont pas spécialement glorieux, il s’agissait là de ne pas soutenir une démarche américaine criminelle, quoi de plus normal ? Vous ajoutez également qu’il s’agira d’une intervention « light », il ne s’agira que de clouer au sol l’aviation Libyenne. Une chose semble vous échapper. Non, elle ne vous échappe pas. Vous êtes tout simplement du même acabit que ces « politiciens » que vous aimez critiquer. Kadhafi a regagné le contrôle du pays, et est donc aux commandes de l’armée. Dans ses nombreuses déclarations, il montre une détermination sans faille et promet de se battre jusqu’à « la dernière goutte de son sang ». Et donc, cette intervention « light », vous le savez très bien, deviendra par la force des choses une opération sanglante. Qui ne bénéficiera à aucun Libyen. Ni rebelle, ni pro-gouvernement. Elle provoquera une déstabilisation comme celle que nous voyons en Irak. Et ceci, servira les intérêts de ces « élites » qui apparemment vous répugnent (TOTAL, BP, ETC…)

A ce moment là, peut être aurez vous l’occasion d’une seconde récupération politique en dénonçant l’enlisement ?

Pensez bien que si je prends le temps de vous écrire ces mots, c’est que ma déception est grande. Il ne s’agit pas de simples diatribes sous le coup de la colère. Je souhaite très sincèrement que ces quelques lignes vous fassent réfléchir, et qu’elles suscitent votre envie d’approfondir le sujet, et d’avoir une approche intellectuellement plus honnête.

Je reste à votre entière disposition pour continuer cet échange

Bien respectueusement,

MKERone

A Portrait of False Activism and Deceptive Democracy: Aung San Suu Kyi Receives Fascist Seal of Approval

British FM William Hague awards her the “Chatham House Prize”

By Tony Cartalucci
Source: Land Destroyer

In the first visit to Myanmar by a British foreign minister in 56 years — since the British were expelled from the nation, then called Burma after its declaration of independence in 1956 – William Hague took it upon himself to present “democracy icon” Aung San Suu Kyi with the “Chatham House Prize.”

Hague hands Suu Kyi the “Chatham House Prize.” Nothing quite says “democracy promotion” like a prize from an organization consisting of Goldman Sachs, Morgan Stanley, BP, Exxon, Chevron, BAE, Boeing, Lockheed, and many more. This is just the latest in a long line of self-aggrandizing stunts the global elite pull to lend themselves otherwise non-existent legitimacy.

The “Chatham House Prize” is given annually to a “statesperson who is deemed by Chatham House members to have made the most significant contribution to the improvement of international relations in the previous year.” The decision process is conducted by research teams and the Chatham House’s presidents who are currently John MajorPatricia Scotland, and none other than Paddy Ashdown, who just finished defiling the spirit of innovation and pragmatism at the TED Talks with his sales pitch for global governance run by the corporate-financier elite.

The prize is given to those “deemed by Chatham House members” to have made contributions to the improvement of “international relations.” The Chatham House membership is described as “individuals, companies and organizations who share a deep interest in international affairs, independent thinking and debate.” Their membership includes, “academics, diplomats, the media, NGOs, politicians, policy-makers, researchers and business people.” Continue reading