“End the Fed” Rallies are Exploding Throughout Germany

image

By Michael Krieger at libertyblitzkrieg

This is a fascinating development and one that I had no idea was happening until today. It seems that rallies are spreading throughout Germany protesting the corrupt and dying global status quo. One of the key targets of these groups is the U.S. Federal Reserve system, which as I and many others have maintained, is the core cancer infecting the entire planet.

According to the organizer of these rallies, they have now spread to up to 100 cities and have a combined attendee base of around 20,000. What is also interesting, is that the mainstream media in Germany is calling them Nazis. In Germany, if you don’t support Central Banking, this apparently means you are a Nazi. What a joke. Just more proof mainstream media everywhere is complete and total propaganda. It is also a good sign, since it shows the desperate lengths to which the power structure will go to keep their criminal ponzi alive.

Do these folks seem like Nazis to you?

In Liberty,
Michael Krieger

Débat macro-économique avec Olivier Delamarche, Philippe Béchade, Olivier Berruyer & Adrian Raymond

Premières apparitions des Econoclastes ensemble sur scène à la conférence semestrielle du broker FXCM dont voici les vidéos:

http://leseconoclastes.fr/

USA, UE: Enormous Lies About The State Of The Economy

image

By Greg Hunter, USAwatchdog

The top story is the global economy.  It’s not fixed and there is no real recovery. Yes, I know the stock market hit all-time highs again, but that’s because the market believes the Fed; and now the European Central Bank will continue the easy money policies.  The ECB just announced it will go to negative interest rates of -.1% on deposits. That’s right.  In, Europe you have to pay a bank to hold your money!  If Europe was really in a so-called “recovery” as we have been told constantly for several years, would it need to go negative on interest rates?  Of course, it wouldn’t.  ZeroHedge.com called the move for negative interest rates “Officially Entering the Monetary Twilight Zone.”  It is no less than confirmation that nothing the ECB has done to date has fixed anything, and, in fact, the economy has gotten worse.  Please keep in mind, the Eurozone is in trouble despite the tens of trillions of dollars the Fed pumped into it through its swap lines.   

Back here in the U.S., we are continually told there is a recovery.  Check out this headline in the USA Today newspaper:  “Fed: Economy expands across USA.”  Listen to this quote from the article that says, “While manufacturing picked up smartly across much of the country, consumer spending and housing were mixed as remnants of the adverse weather conditions continue to have some effects in the Northeast.”  What planet are they living on?  It’s June and they are still blaming the weather for the economic slowdown?  Retail and housing numbers have rolled over–they are not “mixed.”  They have tanked.  10 million homeowners still have negative equity in their homes.  Despite a near 4% 30-year mortgage rate, home prices, according to one new report, are still falling.  With this low rate, home sales should be taking off like a rocket—they are not.  Maybe this is why 70 % of Americans think the housing crisis is not over, or the worst is yet to come, according to a new survey.  Also, what we now know is the first quarter of 2014 had a -1% contraction, and that was a stunning drop from the 2.6% growth the government “officially” reported in 4th quarter of 2013.

Continue reading

James Perloff About NWO, Zionism, Free Masonery, CFR, illuminatis, World Domination by Private Bankers

Truth Is A Lonely Warrior – by James Perloff

James Perloff, author of “The Shadows of Power”, “Tornado Through A Junkyard”, “The Case Against Darwin”, outlines his new E-Book “Truth Is A Lonely Warrior” on America’s Future Cable TV.

Meldrim Thomson Jr. Governor of New Hampshire (1973-1979) said: “If we want to avoid the disaster of one-world-government, if we wish to preserve our priceless national sovereignty an live through all time as free men, then it is imperative that the American People read The Shadows of Power.”

Wall Street adviser: Actual Unemployment is 37.2%, ‘Misery Index’ Worst in 40 Years

20140124-105602.jpg

GovtSlavesInfo

( Paul Bedard ) Don’t believe the happy talk coming out of the White House, Federal Reserve and Treasury Department when it comes to the real unemployment rate and the true “Misery Index.” Because, according to an influential Wall Street advisor, the figures are a fraud.

In a memo to clients provided to Secrets, David John Marotta calculates the actual unemployment rate of those not working at a sky-high 37.2 percent, not the 6.7 percent advertised by the Fed, and the Misery Index at over 14, not the 8 claimed by the government.

Marotta, who recently advised those worried about an imploding economy to get a gun, said that the government isn’t being honest in how it calculates those out of the workforce or inflation, the two numbers used to get the Misery Index figure.

“The unemployment rate only describes people who are currently working or looking for work,” he said. That leaves out a ton more.

Continue reading

LA FRANCE A L’AGONIE – BNP ET CREDIT AGRICOLE LES BANQUES LES PLUS DANGEREUSES D’EUROPE ?

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

LA FRANCE A L’AGONIE
du 17 au 21 juin 2013 : Depuis l’effondrement de Wall Street le 29 septembre 2008, il suffit d’observer la hausse permanente des impôts, des cotisations, des licenciements et des prix pour comprendre que les politiques, payés par les banquiers ruinés, ne vivent plus que par la saignée de la classe moyenne. Pour la faire taire, ils contrôlent les médias et quand ça chauffe trop, divisent la population avec (par exemple) le mariage homosexuel. Une fois la Ne poussière médiatique retombée, inévitablement les vrais problèmes de la crise reviennent à la surface, plus vivaces que jamais. Seul problème: plus la classe politique cherche à les cacher, plus elles deviennent violentes. La violence des agressions qui s’est répandue à tout le pays ne vous a pas échappée, sans parler du fait que les Français continuent à s’immoler de plus belle.

Cela s’appelle l’Agonie d’un pays, en d’autres termes, vous assistez à l’Agonie de la France avant sa mort (guerre civile ou désordres civils, peu importe) en direct, chaque jour.

La prochaine étape pour tenter de faire disparaître la grande escroquerie des banquiers tout en hypnotisant le peuple sera celle de la guerre, en Syrie. Destination idéale pour effacer des écrans la crise économique pour un temps. Mais elle sera toujours là. Leur message est toujours le même: “Regardez: votre voisin n’est pas touché par la crise. Est ce que les métros ont cessé de rouler? Non… Alors taisez-vous”. Sous entendu c’est de votre faute si vous êtes au chômage ou si vous n’arrivez plus à payer vos factures. Mais Mr Hollande n’a certainement pas vu que la ville de Detroit vient de faire un defaut de paiement majeur sur sa dette municipalelire ici le Monde.

IBM a annoncé le licenciement de 6000 personnes de plus. “IBM layoffs: Shareholders are more important than the employees”, lire ici le Examiner. Et croyez ma bonne expérience de journaliste depuis 25 ans, quand IBM vire, tous les autres vont virer encore plus, simplement parce que IBM a dix longueurs d’avance dans l’analyse économique mondiale. Cela veut dire aussi que IBM voit 2014 comme une année encore plus exangue que les précédentes. En clair, le chômage va exploser encore plus en France en 2014 pour arriver à 4 ou 5 millions de chômeurs officiels, soit 10 à 12 millions officieux. Mettez cela en corrélation avec la déclaration de Mr Hollande à Tokyo, “la crise est terminée”, et vous comprenez que les politiques ne sont là que pour nous endormir et pour mieux vendre le pays aux Etats-Unis. En attendant ce moment historique (2015 ou 2017 ?), le pays agonisera chaque jour un peu plus, jusqu’à ce que la France ne soit plus qu’un immense cri de douleur et/ou de rage.

BNP ET CREDIT AGRICOLE LES BANQUES LES PLUS DANGEREUSES D’EUROPE ?
du 17 au 21 juin 2013 : Reggie nous avertit depuis longtemps sur la BNP simplement parce qu’il n’a pas examiné les comptes de la Banque Postale ou de la Société Générale que je considère, moi, encore plus dangereuses que la BNP. Voici ce qu’il nous dit: “all of the 2011 research … found the French banks to be the weakest link in pan-European banking contagion”, s’appuyant sur une nouvelle étude de HEC Lausanne. Celle-ci affirme “According to systemic risk measures for European financial institutions, developed by the Centre for Risk Management at Lausanne (CRML), French regulators would need to provide 300 billion euros, as of mid-May, to fulfil regulatory requirements in the event of a global financial crisis, defined as a 40% semi-annualized fall in global stock markets. … The dynamic index, updated on a monthly basis, reveals that, as of mid-May, Crédit Agricole has the greatest risk exposure of any bank in Europe, followed by Deutsche Bank and BNP Paribas”.

Pour résumer le tout, en cas de violent crash sur les places financières la BNP irait au tapis avec les autres… Lire ici son exposé sur ZH.

Cela veut dire que Crédit Agricole – Société Générale – Crédit du Nord iraient au tapis en même temps que la Banque Postale puisque celle-ci, ayant Dexia dans ses comptes, DEVRA PAYER DES MILLIARDS de swaps, et que ceux-ci ont été indirectement garantis par les gouvernements belge et français.

Moralité: vos comptes ne sont en sécurité nulle part en France, à l’exception de HSBC et surtout de la Banque de Chine (agence Avenue de la Grande Armée, pour ceux que cela intéresse, 01 49 70 13 95, et mail: fr_service@bank-of-china.com selon leur site ici)

Et dans la même logique, Mr Boumaza a vu que selon un officiel de la Fed, “la Deutsche Bank est horriblement sous-capitalisée…”. Le papier de Reuters a fait très très mal à la banque au point de déclencher une sortie de quelques gros clients: “A top U.S. banking regulator called Deutsche Bank’s capital levels horrible and said it is the worst on a list of global banks based on one measurement of leverage”, lire ici sur CNBC.
Si même les grosses banques allemandes sont mourues, où va-t-on ???

AU VIOL DES PEUPLES S’AJOUTENT LES CRACHATS DES TRADERS (ou: LE DOW JONES BAT DES RECORDS)

20130313-083748.jpg

Par Pierre JOVANOVIC

du 11 au 15 mars 2013 : Du jamais vu dans l’histoire humaine… Ben Bernanke a balancé aux banquiers et financiers pour 2.000 milliards de dollars de planches à billets depuis 2008. Deux mille milliards vous imaginez, ce qui a permis au Dow Jones de soi disant battre ses records historiques selon les crétins, pardon, journalistes économiques que voyez causer dans le poste. Des records qui vont en effet de pair, parfaitement synchronisés même, aux licenciements massifs que l’on voit depuis début 2008 et qui se poursuivent sans cesse depuis mai 2012.

Mais la presse vendue vous dit que tout va bien dans l’économie puisque le Dow Jones a battu son record… Elle a juste oublié ce qui s’est passé 6 mois après ce fameux record. Wall Street a tout simplement explosé!! Il n’y a que les “experts” pour ne pas voir l’évidence… Il se trouve que Zero Hedge et le FT ont eu la même réaction outrée que votre serviteur. ZH a même comparé les principaux indicateurs de 2007 vs 2013 et là, on voit bien LA GRANDE ESCROQUERIE DES AMERICAINS et aussi celle des journalistes économiques (et bien sûr des députés et ministres complices) qui laissent faire sans rien dire.

- GDP Growth: Then +2.5% – Now +1.6%

- Regular Gas Price: Then $2.75 – Now $3.73

- Americans Unemployed (in Labor Force) – Then 6.7 million – Now 13.2 million

- Americans On Food Stamps: Then 26.9 million – Now 47.69 million

- Size of Fed’s Balance Sheet: Then $0.89 trillion – Now $3.01 trillion

- US Debt as a Percentage of GDP: Then 38% – Now 74.2%

- US Deficit (LTM): Then $97 billion – Now $975.6 billion

- Total US Debt Oustanding: Then $9.008 trillion – Now $16.43 trillion

Au fait Monsieur Toutou, Bozo, Langlais, etc., comment expliquez-vous que, comme le Dow Jones, le CAC40 n’ait pas battu son record, environ 6200 points, de 2007? Hmmm? Pourquoi il se traîne à 3700 points?
Comment expliquez vous que le chômage ait explosé des deux côtés de l’Atlantique, malgré la (pseudo) bonne santé outrageuse du monde financier? Comment expliquez vous qu’au moins 30 HEDGE-FUNDS américains n’aient pas explosé après que le cours d’Apple se soit effondré de presque 40%?

La réponse est simple: parce que sur ces 2000 milliards, la Fed n’a balancé aux Européens que quelques milliards de dollars, juste pour mieux les endetter et leur garder la tête hors de l’eau, en réalité juste de quoi respirer… Tout le reste a sauvé les établissements US. Au passage, le peuple européen paye une partie du rétablissement de Wall Street avec du vrai argent, puisqu’il n’y a pas de vraie planche à billets européenne.

PS: Vous avez remarqué que la presse éco française se garde bien d’utiliser le terme “planche à billets”… ça ferait désordre. Les caniches utilisent “assouplissement”, si, si, genre Soupline, voyez?, que Madame verse dans sa machine à laver (c’est aussi une manière inconsciente de nous dire qu’ils nous servent bien de la soupe et pas de l’info)

PS2: le Telegraph non plus n’est pas tombé dans le panneau. “Central bank money printing and the mystery of soaring shares. ‘Why did nobody see it coming?”, the Queen asked four years ago on a visit to the London School of Economics, a brilliantly faux naïve question that cruelly exposed the failings of modern economics”… ha ha ha: “1) One reason is zero interest rates, allowing companies which, in a conventional recession, would have gone bust, to stay in business. At the same time, banks have been bailed out, so that bad debts have in effect been nationalised. Taxpayers rather than investors are being made to pay the price for past excesses. The insolvency problem has been transferred from the private to the public sector … It’s labour rather than capital which has been most damaged by the downturn … 2) The other related explanation is central bank money printing”.

Cliquez ici pour lire l’analyse perfide de la Perfide Albion

PS3: Lisez cet article de ZH “Fed Injects Record $100 Billion Cash Into Foreign Banks Operating In The US In Past Week”pour que certaines banques bien de chez nous ne fassent pas faillite… ça ferait désordre au Dow Jones. Vous avez vu d’ailleurs que le cours du Crédit Agricole est monté? Faut-il y voir l’intervention de la FED??? ha ha ha… Le monde est entré dans un Weimar planétaire, et tout va sauter à un moment donné ou à un autre.

PS4: Lisez surtout ce papier de Caldwell dans le Financial Times ici “What looks like a rally may just be the effect of elites passing money among themselves. The Dow Jones rallied beyond 14,300 points this week, passing the highs it reached in 2007 just as the world economy was starting to wobble”… qui vous explique que tout ceci n’est qu’une cavalerie géante menée par nos politiques, sur le dos du peuple, c’est à dire vous et moi.

Dette : quand Michel Rocard dévoile le pot aux roses…LOI DE 1973

Fin décembre, au micro d’Europe 1, dans l’émission « Médiapolis », Michel Rocard fut l’auteur de déclarations on ne peut plus intéressantes qui, malheureusement, ne furent pas l’objet de reprises dans les autres médias.

Égalité et Réconciliation, par Ronan

Le propos de Michel Rocard est le suivant : la réforme de la Banque de France de 1973 a interdit que celle-ci prête à l’État à taux zéro. L’État est donc allé emprunter avec intérêt sur les marchés privés. Si nous en étions restés au système précédant, qui permettait, répétons-le, à la Banque de France de prêter à l’État à taux zéro, notre dette serait de 16 ou 17 % du PIB, soit bénigne.

Les deux journalistes chargés de l’interviewer ne réagirent pas, comme si Rocard avait dit là une banalité. Pourtant, il venait de leur dire que tous les fameux « sacrifices », prétendument inéluctables, auxquels le peuple français devait consentir, ou encore la rigueur imposée par le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), n’étaient pas une fatalité mais la résultante d’un choix de politique de dette. Et d’ajouter que, contrairement à ce qui est véhiculé depuis des années dans les grands médias, la France n’avait pas vécu « au-dessus de ses moyens » mais qu’elle avait dû débourser, au titre d’un simple jeu d’écriture, alors qu’aucune nécessité économique ne l’exigeait, des centaines de milliards d’euros constants au profit des marchés financiers.

La suite sur bvoltaire.fr

The Real Face of Bernanke and the Federal Reserve

Infowars.com

Here is how the establishment media portrays the bankster minion Ben “Helicopter” Bernanke:

20120407-221810.jpg

They expect us to believe he is a “hero” who saved the global economy when the exact opposite is the case. Bernanke and the Federal Reserve rigged an already rigged system of fiat paper money manipulated by the bankers. The monetary policies of the Fed created the economic environment that led to the slow motion Greatest Depression now underway.

Check out this primer on how the fixed monetary game is really played.
Here’s a true representation of the Federal Reserve. It will never be published by The Atlantic or any other establishment publication:

20120407-222043.jpg

During president Andrew Jackson’s effort to free the country from the grip of the bankers, newspapers routinely published political cartoons similar the one above:

20120407-222219.jpg