Pourquoi je ne voterai pas pour Jean Luc Melenchon aux élections présidentielles de 2012

J’ai longtemps pensé à voter pour Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2012. Surtout après la lecture de plusieurs de ses livres. En effet, son discours me séduisait: Redonner à l’Homme une place centrale dans la société au détriment du capital et de la haute finance. Oui, je suis pour. Qui ne l’est pas? Mis à part ceux qui détiennent le “capital” puis dirigent et bénéficient des profits extraordinaires de la haute finance?

Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon? La raison est très simple. Et vous la comprendrez en lisant le courriel que je lui ai adressé le 18 Mars 2011 suite à son passage dans l’émission de Jean Jacques Bourdin sur RMC. Bien entendu, ce mail est resté sans réponse malgré 7 relances. Si vous aussi vous souhaitez obtenir une réponse au sujet que j’aborde dans ledit courriel, vous pouvez “tenter” de contacter Jean Luc Mélenchon à l’adresse qui suit:

jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu ou comme je l’ai également fait, en passant par son site: http://www.jean-luc-melenchon.fr/contact/

Email à Jean Luc Mélenchon du 18/03/2011

Sujet: Résolution UNSC

Monsieur Melenchon,

Je vous ai entendu ce matin 18/03/2011 sur RMC (émission de M. Bourdin). Et tenais simplement à vous dire à quel point je suis déçu par votre position sur la question Libyenne!

Je vous pensais proche du peuple, et désireux d’œuvrer pour ce dernier, en dénonçant les manipulations incessantes auxquelles se prêtent nos medias. Egalement, en dénonçant les manipulations et leurres auxquels nous soumettent nos dirigeants.

Après lecture de “L’autre Gauche” et “Qu’ils s’en aillent tous”, il ne faisait aucun doute que mon vote irait au Front de Gauche. Bien que je notais déjà une certaine faiblesse en matière de politique extérieure. Ce vote, vous l’avez perdu ainsi que celui de tous mes proches. Malheureusement, nous n’avons plus d’autres alternatives que l’abstention.

Votre Xénophilie affichée et démagogie ne suffisent plus.

Revenons sur la question Libyenne : je n’ai pas la prétention de vous apprendre les enjeux poltico-stratégiques et énergétiques de ce pays. Ni de vous apprendre l’histoires de ces « pseudo » mouvements rebelles, organisés depuis Washington, et financés par des agences gouvernementales et ONG (Notamment la N.E.D …)

Je trouve tout simplement déplorable la récupération médiatique que vous faites de cette situation, en profitant d’une population (FRANCAISE) totalement désinformée et soumise à une féroce propagande médiatique. Je m’explique : la résolution est présentée comme ayant un but « humanitaire » et également un but de venir en aide aux « révolutionnaires ». Et donc, le front de gauche qui prône la révolution, s’engouffre dans la brèche en disant que bien sur, il faut soutenir les révolutions populaires !

Une démarche honnête, venant d’un homme tel que vous, un intellectuel, se disant proche du peuple, transparent, dénonçant les « autres » politiciens, aurait été de revenir en détail sur l’histoire de la Libye (depuis que Kadhafi la dirige) et d’approfondir un peu plus vos recherches au sujet de ces pseudo-révolutions. Et d’exposer par la suite un avis avisé sur la question.

Aussi, depuis quand une intervention militaire est une bonne chose pour un peuple ? Vous expliquiez ce matin, que vous étiez contre l’intervention en IRAK (1ère et 2nde guerre du Golfe). Bravo Monsieur Melenchon, merci de rappeler ces faits, qui soit dit en passant, ne sont pas spécialement glorieux, il s’agissait là de ne pas soutenir une démarche américaine criminelle, quoi de plus normal ? Vous ajoutez également qu’il s’agira d’une intervention « light », il ne s’agira que de clouer au sol l’aviation Libyenne. Une chose semble vous échapper. Non, elle ne vous échappe pas. Vous êtes tout simplement du même acabit que ces « politiciens » que vous aimez critiquer. Kadhafi a regagné le contrôle du pays, et est donc aux commandes de l’armée. Dans ses nombreuses déclarations, il montre une détermination sans faille et promet de se battre jusqu’à « la dernière goutte de son sang ». Et donc, cette intervention « light », vous le savez très bien, deviendra par la force des choses une opération sanglante. Qui ne bénéficiera à aucun Libyen. Ni rebelle, ni pro-gouvernement. Elle provoquera une déstabilisation comme celle que nous voyons en Irak. Et ceci, servira les intérêts de ces « élites » qui apparemment vous répugnent (TOTAL, BP, ETC…)

A ce moment là, peut être aurez vous l’occasion d’une seconde récupération politique en dénonçant l’enlisement ?

Pensez bien que si je prends le temps de vous écrire ces mots, c’est que ma déception est grande. Il ne s’agit pas de simples diatribes sous le coup de la colère. Je souhaite très sincèrement que ces quelques lignes vous fassent réfléchir, et qu’elles suscitent votre envie d’approfondir le sujet, et d’avoir une approche intellectuellement plus honnête.

Je reste à votre entière disposition pour continuer cet échange

Bien respectueusement,

MKERone