France: Deux poids, deux mesures.

Oueld Enness

« La France ne peut être la France sans la grandeur » écrit le général De Gaulle dans ses Mémoires de Guerre. Il me semble donc, à l’aube de 2014, que la France n’est plus. Mais qu’est-elle donc devenue ? Elle est diverse. Elle est cette élite issue d’une communauté organisée particulière qui impose ses idées, ses intérêts, allant souvent à l’encontre des intérêts du petit peuple de France. Elle est ce jeune, plus ou moins aisé et «éduqué » suivant les préceptes de la « bienséance », qui se sent protestataire et marginal en regardant Le Petit Journal de Yann Barthès sur Canal Plus, et qui, comme tant d’autres, s’est vu affublé d’un déterminisme de détestation de la race française qu’il regarde de haut comme ignorante et raciste. Elle est cet arabe ou ce noir de banlieue, qui la « nique », la « baise » en écoutant du Booba ou du La Fouine, cette victime tantôt racaille à…

View original post 1,880 more words

Advertisements

2 comments on “France: Deux poids, deux mesures.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s