La quenelle, petite histoire d’un grand mensonge politico-médiatique

20140129-182550.jpg

Analyse rétrospective détaillée de l’évolution du sens donné à la quenelle par les médias dominants, avec les causes, les objectifs et les techniques employées.

Par Abraxas, AGORAVOX

Coup de tonnerre en ce 21 Janvier 2014, la quenelle, ce geste « infamant » qui a valu à Nicolas Anelka d’être attaqué par la Fédération anglaise de football, n’est pas un geste antisémite. Enfin, pas tout à fait. Il ne l’est que quand il est dirigé contre une synagogue ou un lieu de mémoire, entendez la Shoah, déclarée « sanctuaire » intouchable par Manuel Valls.

http://www.youtube.com/watch?v=BmAHHUArSFQ

Ainsi l’a déclaré Roger Cukierman, président du CRIF, au micro du Figaro.

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/pour-cukierman-la-quenelle-d-anelka-n-etait-pas-antisemite/3086402601001/

Ce revirement dans l’interprétation « officielle » (c’est à dire médiatique) de la signification de la quenelle clôt, je l’espère, un mensonge grotesque, initié par le pendant de Monsieur Cukierman, j’ai nommé Alain Jakubowicz, actuel président de la LICRA.

En effet ce dernier avait lancé « l’affaire » de la quenelle, par une déclaration dans le « reportage » (désolé pour tous ces guillemets mais le vocabulaire utilisé fait partie de la guerre sémantique menée par les médias) de France 2, diffusé dans l’émission « Complément d’enquête » le 19 décembre 2013.

http://www.france2.fr/emissions/complement-d-enquete/les-reportages/quenelle-et-bananes-l-indigestion_159180

Donc selon ce monsieur, ce geste est, de toute évidence, un salut nazi inversé, signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah (les guillemets seraient trop faibles pour exprimer l’aspect douteux de cette affirmation). Et sur quoi base-t-il son exégèse ? Sur des photos postés sur internet de « quenelliers », terme désignant les auteurs de ce geste « nauséabond » (terme préféré des médias pour qualifier la chose).

Tout d’abord, ces photos se comptent tout au plus en dizaines, sur un stock en ligne de plusieurs milliers (pour une vision d’ensemble, http://www.dieudosphere.com/les-quenelles.html)

Ensuite, on peut leur attribuer d’autres significations, comme celle de dire, : « j’emmerde la sacralisation et l’instrumentalisation de la Shoah par les instances juives, ou, j’en ai marre de bouffer de la Shoah matin, midi et soir, voire même au goûter, ou, je ne supporte plus la domination en France du lobby sioniste, ou, je veux blasphémer, et je ne peux me tourner que vers ce symbole puisqu’il est permis de caricaturer Mohammed, le prophète de l’Islam (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Caricatures_de_Mahomet_du_journal_Jyllands-Posten) ou de représenter le Christ en « putain du diable » (cf http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2011/12/08/les-cathos-contre-golgota-picnic-intouchable-christ-227340) mais pas de toucher à cette nouvelle religion qu’est la Shoah, ou je n’aime pas les juifs et je veux le montrer ». Je ne suis pas dans la tête des gens, donc je me garderai bien de juger de la signification que chacun peut attribuer à ce geste.

Enfin, à supposer que ces gens soient réellement des « antisémites » (terme vague censé désigner la haine des juifs pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils font, mais dont le sens très élastique varie en fonction de qui l’emploie et contre qui il l’emploie. (Pour rappel les ashkénazes ne sont pas des sémites alors que les saoudiens le sont. Lire « l’invention du peuple juif » de Shlomo Sand pour les explications détaillése)), depuis quand attribue t-on la signification d’un geste en fonction de son objet d’application ? Si un néo-nazi se prend en photo en train d’uriner sur le mur des lamentations, doit on en conclure que le fait de pisser est antisémite ? Si on filme un homme en train de faire un doigt à un groupe de juifs, doit on proscrire à jamais l’érection du majeur, considéré comme antisémite ? Je laisse à chacun le soin d’exercer sa faculté de raisonnement et de tirer les conclusions que la logique impose.

Cela fait environ dix ans que l’humoriste Dieudonné (qui ne fait plus rire personne selon Manuel Valls et les journalistes de télévision, mis à part peut être les dizaines voire centaines de milliers de personnes qui ont vu ses spectacles et les millions qui ont visionné ses vidéos) pratique ce geste, sans que celui ci ait jamais été qualifié d’antisémite, malgré que son créateur l’ait été des centaines de fois.

Alors, pourquoi ce soudain revirement ? Pourquoi cet emballement ? Pour une raison très simple.

A partir du moment où la quenelle a généré autour d’elle un buzz énorme et où des milliers gens s’en sont emparés comme un signe de ralliement anti-système, les tenants et bénéficiaires de ce système (dont l’élite sioniste n’est qu’un composant, avec celui des élites politiques, financières, bancaires, médiatiques et industrielles) l’ont perçu comme une menace potentielle, car il s’inscrivait dans le cadre d’une crise totale (spirituelle, politique, financière, industrielle, culturelle et écologique), dont nous sommes loin d’être sortis. Face au risque d’une coagulation des mécontents autour de cette bannière, il fallait neutraliser ce risque en diabolisant le symbole qui commençaient à unifier les colères.

Comme avec le Front National dans les années 80, qui servit de repoussoir aux masses qui remettaient en cause la politique migratoire (destinée à faire pression à la baisse sur les salaires par la mise en concurrence des travailleurs et à affaiblir la cohésion du sentiment d’appartenance national, force pouvant résister à la domination du « marché » (terme vague pour désigner l’ensemble des puissances industrielles et financières qui ont progressivement supplanté la puissance étatique)), la quenelle arriva à point pour neutraliser cette nouvelle contestation qui ne rentrait plus dans les traditionnelles catégories droite/gauche (dont Alain Soral, passé du PC au FN, avant de le quitter après un détour Chevènement, est une parfaite illustration) .

En permettant de lui donner un nom, un visage, la quenelle permit aux pouvoirs en place de combattre cette contestation par des méthodes bien connues, mais qui ont fait leur preuve.

D’abord désigner un « méchant », l’affubler de titres infamants (fasciste, révisionniste, conspirationniste, raciste, nazi, et bien sûr, le pire de tous, antisémite), parler de lui sans cesse, sans lui donner la possibilité de répondre (cf http://www.youtube.com/watch?v=GLmu32xYJmw), binariser le débat (genre « ou vous êtes de notre côté ou vous êtes du côté des terroristes »), et lier tous les gens susceptibles de porter un message critique similaire sous le terme nébuleux de nébuleuse, ou galaxie pour rester dans le registre astronomique (cf http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/29/01016-20131229ARTFIG00106-enquete-sur-la-nebuleuse-rouge-brune.php). Ce genre de procédés est parfaitement décrit dans le livre 1984 de Georges Orwell

Ensuite utiliser les chiens de garde (journalistes de télévisions, antifas, antiracistes, LICRA, CRIF, JSS News) pour neutraliser ces opposants de différentes façons :

• Diabolisation

http://www.youtube.com/watch?v=EvCKFNLm3n4

• Délation et traque

http://www.youtube.com/watch?v=H_Upbw5iTno

• « Education » des masses sur le danger d’écouter ces individus

http://www.youtube.com/watch?v=p7tuC2JZcyw

• Chantage à l’antisémitisme (si tu aimes ce gars qui est antisémite, alors c’est que tu l’es aussi. CQFD)

http://www.youtube.com/watch?v=Mimzg47njxQ

• Censure

http://www.youtube.com/watch?v=CBRzdZ2q4nA

• Attaque physique

http://www.youtube.com/watch?v=Kax4ecMVbys

• Procès

http://www.youtube.com/watch?v=gNxAsP3kU80&list=PLCjAvYBCGUTv13VVbOYiraLF81bDzTobO

Sauf que le diable, cette fois ci, est bicéphale. Dieudonné ne serait donc que le le vecteur artistique d’une idéologie dangereuse élaborée par Alain Soral.

http://www.youtube.com/watch?v=0BXCm7vGAk4

Donc pour lutter contre cette opposition, les journalistes vont d’abord donner un double sens à la quenelle, sous une forme pseudo interrogative (geste antisémite ou simple geste anti-système ?), avant de progressivement glisser vers le sens officiel, à savoir la première. Voici un aperçu de cette évolution à travers un échantillonnage d’articles du Monde, le journal de référence de la bien-pensance.

11 Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/12/11/quenelle-comment-un-geste-provocateur-est-devenu-un-embleme_3528089_823448.html?xtmc=quenelle&xtcr=47

« Provocation antisystème pour les uns, gestuelle antisémite pour d’autres, la quenelle garde une signification très floue. »

Notons que « les autres » ne désigne à l’époque qu’Alain Jakubowicz, qui fera néanmoins des émules dans le milieu très fermé des journalistes de télévision. Notons également que le titre de l’article annonce déjà la couleur en parlant de geste antisémite sans utiliser le conditionnel.

Gardez cependant à l’esprit que nul complot n’est nécessaire. Les journalistes passent leur temps à reprendre le travail de leurs confrères et ont une mentalité de meutes. Ils n’attaquent jamais seuls, sont lâches par nature ou par nécessité car ils savent qu’ils sont tous sur un siège éjectable, et sont mentalement et idéologiquement formatés dès qu’ils sortent du CFJ (Centre de Formation des Journalistes). Voir à ce propos l’excellent livre de François Ruffin, « Les petits soldats du journalisme » (http://www.acrimed.org/article935.html) et la conférence de Roberd Ménard sur la mentalité de ses confrères (http://www.youtube.com/watch?v=N_x-FWIfnPw).

24 Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/24/quenelle-dieudonne-porte-plainte-contre-la-licra_4339618_3224.html?xtmc=quenelle&xtcr=44

« Main sur l’épaule et bras tendu, ce « salut » popularisé par Dieudonné M’bala M’bala garde une signification très floue. Pour ses détracteurs, il s’apparente au salut nazi. Pour les fans de l’humoriste, il s’agit d’une provocation anti-système. »

A noter que pour faire une quenelle, la main n’est pas sur mais contre l’épaule, et que le bras n’est tendu que de façon lâche, mais la formulation crée dans notre esprit une image mentale proche d’un Hitler en train de dire bonjour.

26 Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/26/expedition-anti-quenelle-ces-jeunes-vivent-ce-geste-comme-une-insupportable-provocation_4340180_3224.html?xtmc=quenelle&xtcr=43

« Ce geste réputé antisémite ou antisystème a été érigé par l’humoriste controversé Dieudonné en signe de ralliement repris par les milieux d’extrême droite. »

Si l’interrogation subsiste encore, on peut voir le début de la manipulation. En effet ce geste a été repris par tous les milieux, dont l’extrême droite ne constitue qu’une frange. Mais en martelant cela sans cesse, on pousse à ce que les personnes qui croient au discours des médias dominants et sont terrifiés à l’idée d’être associés aux « méchants fachos » cessent de faire ce geste et que ceux qui sont déjà plus radicalisés se l’approprient encore plus, puisqu’ils ne croient plus les médias menteurs.

Pour ceux qui croient que ce geste de ralliement ne concerne que des gens d’extrême droite, je les renvoie à cet article qui a le mérite de l’honnêteté intellectuelle.

http://www.huffingtonpost.fr/jeremie-mani/fans-dieudonne-internet_b_4566626.html

30 Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/12/30/nicolas-anelka-provocateur-multirecidiviste-du-football-francais_4341257_3242.html?xtmc=quenelle&xtcr=36

« En effectuant cette « quenelle », posture inventée par Dieudonné et dont ses fans ont fait un signe de ralliement, l’attaquant de 34 ans a suscité l’émoi outre-Manche. Cette gestuelle est interprétée comme antisémite. »

Par qui ? Là, on n’a plus d’interrogation mais on a encore la question de interprétation. On avance.

31Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/12/31/pour-combattre-dieudonne-combattons-le-racisme_4341574_3232.html?xtmc=quenelle&xtcr=32

« Peu importe que la « quenelle » ait été ou non élaborée par une référence explicite au salut nazi. La question est de savoir au nom de quelle idéologie ses promoteurs essaient d’en faire un signe de ralliement. Le doute n’est pas permis sur ce point, tant la popularisation de cette gestuelle est le fait de Dieudonné et de sa garde rapprochée, c’est-à-dire d’un groupe soudé par l’antisémitisme. »

La question de la signification de la quenelle ne se pose plus, la messe est dite. La quenelle est antisémite car portée par un antisémite. Très bien, doit on alors interdire la svatiska, détournée par Hitler ? A-t-on le droit d’appeler son fils Adolf ? Le mot « camarade » doit il être banni car associé à un régime responsable de la mort de millions de personnes ?

31 Décembre 2013

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/12/31/affaire-dieudonne-l-essor-d-un-public-antisysteme_4341646_3232.html?xtmc=quenelle&xtcr=30

« Les attaques récentes visant la garde des sceaux signaient le retour du racisme colonial archaïque, mais dont les ressorts n’ont pas entièrement disparu. Voici que l’antisémitisme, avec Dieudonné, s’installe dans l’actualité, en même temps que le geste de la « quenelle », vague synthèse du salut nazi et du bras d’honneur, de la haine des juifs et du rejet du système. »

Le doute n’est plus permis. Désormais les deux définitions de la quenelle n’en font qu’une.

07 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/01/07/non-monsieur-anelka-la-quenelle-n-est-pas-antisysteme-au-contraire_4343603_3232.html?xtmc=quenelle&xtcr=24

« Nicolas Anelka n’a sans doute pas fait exprès de choisir Noël pour effectuer sa quenelle devant des millions de téléspectateurs, mais, avec ce geste-là, il aura offert à la France un joli cadeau : celui d’obliger ses citoyens à choisir leur camp. Car ce salut nazi inversé n’est pas, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, un acte de résistance au système. »

Les deux définitions ont disparu pour faire la place à la seule qui vaille. Le problème est qu’Anelka n’a pas franchement la tête de l’emploi pour le rôle d’Hitler. C’est pas grave, on ne va pas se laisser emmerder par le réel.

09 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/09/manuel-valls-la-republique-a-gagne_4345770_3224.html?xtmc=quenelle&xtcr=18

« Tout le monde sait que ce geste dit “de la quenelle” est un geste antisémite, tout le monde sait qu’il ne s’agit pas de spectacles d’un humoriste mais de meetings politiques qui diffusent la haine »

Tout le monde le sait, et tout le monde s’appelle Manuel Valls. Merci de m’apprendre que je sais ce que je savais pas Monsieur le Ministre.

09 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/09/ambiance-tendue-devant-le-zenith-dieudonne-appelle-au-calme_4345771_3224.html?xtmc=quenelle&xtcr=17

« Durant deux heures, l’ambiance a été électrique devant le Zénith de Nantes, où des fans déçus par l’interdiction du spectacle de Dieudonné l’ont soutenu en chantant en chœur la chanson du polémiste ananas. Des « quenelles », le geste de ralliement au polémiste, se voulant antisystème mais souvent jugé antisémite, étaient aussi visibles, avec des bras tendus très haut rappelant le salut nazi. »

Ou comment se contredire dans la même phrase. En effet, comment faire une quenelle avec le bras tendu très haut ? Facile, en faisant le salut nazi avec le bras tendu très bas. CQFD.

10 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/10/quelles-sanctions-pour-une-quenelle_4344749_823448.html?xtmc=quenelle&xtcr=16&nbsp

« Deux élèves ont été exclus jeudi 9 janvier du lycée Rosa-Parks de Montgeron (Essonne) pour, notamment, la photographie d’une « quenelle » réalisée à l’intérieur de leur établissement, et après une plainte pour apologie de crime contre l’humanité déposée par un enseignant qui les a brièvement conduit en garde à vue. »

Ou comment le tragique aboutit au comique. Si quelqu’un peut établir une progression logique entre la quenelle de deux adolescents dans un lycée , hors de tout contexte « shoatique », et l’apologie de crime contre l’humanité, je lui offrirai le prix du sophiste de l’année, à savoir un livre de Bernard Henri Lévy, « l’Idéologie française », qui démontre avec brio que la culture française (et donc les français par extension) est intrinsèquement fasciste et antisémite, et donc contraire à l’esprit des Lumières, dont le véritable esprit est dans le judaïsme. Je ne plaisante pas.

12 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2014/01/12/la-quenelle-un-geste-qui-pollue-les-ecrans-et-les-forums-de-discussion_4346121_3236.html?xtmc=quenelle&xtcr=12

« La « quenelle », le geste antisémite popularisé par Dieudonné M’Bala M’Bala, a ensuite connu une montée en puissance exponentielle sur les réseaux sociaux. »

Ce n’est plus une certitude, c’est un axiome.

13 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/societe/video/2014/01/13/quenelle-geante-a-nice_4347035_3224.html?xtmc=quenelle&xtcr=11

« Au lendemain de la venue à Vence du polémiste d’extrême droite Alain Soral, qui s’est illustré par des propos sur la mort de l’ancien premier ministre israélien Ariel Sharon, une trentaine de personnes se sont réunies lundi matin à Nice pour effectuer le geste antisémite dit de la « quenelle » ».

C’est bon, c’est acquis, on ne reviendra plus dessus. Et à propos de propos, quels sont les propos d’Alain Soral sur Ariel Sharon ? La réponse se trouve ici http://www.youtube.com/watch?v=y4b0DI1ZfNo. A chacun de juger sur pièce du caractère scandaleux ou non de ses déclarations.

Et si vous n’avez pas eu votre dose de scandales voici une déclaration de Monsieur Sharon : « Le désir de ne pas faire de mal à des civils innocents à Gaza menera à la souffrance des vrais innocents : les habitants du sud d’Israël. Les habitants de Gaza ne sont pas innocents, ils ont élu le Hamas. Les Gazaouis ne sont pas des otages ; ils ont choisi librement et doivent en assumer les conséquences […]. Pourquoi les citoyens de Gaza ont-ils l’immunité ? […] Si les Cubains attaquaient Miami, La Havane n’en subirait-elle pas les conséquences ? C’est ce qu’on appelle “la dissuasion” –Si vous me tirez dessus, je vous tirerai dessus. Rien ne justifie que l’“Etat de Gaza” puisse tirer sur nos villes en toute impunité. Nous devons raser des quartiers entiers à Gaza. Raser tout Gaza. Les Américains n’ont pas arrêté avec Hiroshima –les Japonais ne se rendaient pas assez vite, alors ils ont aussi frappé Nagasaki. »

19 Janvier 2014

http://www.lemonde.fr/sport/article/2014/01/19/anelka-auteur-d-une-quenelle-bientot-fixe-sur-son-sort_4350655_3242.html?xtmc=quenelle&xtcr=5

« Le sponsor du maillot des « Baggies », le promoteur Zoopla, a menacé de son soutien qui s’élève à trois millions de livres par an si Anelka était à nouveau sélectionné. L’un des propriétaires de l’entreprise, de confession juive, serait à l’origine de cet ultimatum qu’applaudit le Sunday Times : « Pourquoi financer un club dont l’une des stars soutient l’extermination des juifs ? »

Même défi que pour les deux élèves exclus mais plus difficile cette fois. Celui qui pourra pétablir une articulation logique entre un hommage d’Anelka à son ami Dieudonné dans la tourmente (de l’aveu de son auteur) et le soutien au génocide des juifs gagnera le DVD de « Le jour et la nuit », dont la seule erreur a été humblement reconnue par son auteur, Bernard Henri Lévy : « Si je regrette une chose, c’est d’avoir été un peu… mégalo. J’ai fait trop grand, trop fort, trop beau, trop tout… L’erreur était probablement là. »

Ce qui nous ramène au début de cet article, et à la date du 21 Janvier. Je ne porte pas de jugement pour savoir si Dieudonné est antisémite ou non, pour plusieurs raisons :

• Je ne suis pas dans sa tête ni dans son cœur.

• La Justice est censée juger les actes et non les hommes, et j’essaie de suivre la même démarche. Et je ne vois pas au nom de quel principe journalistique les médias s’instituent en tribunaux. Frédéric Taddeï n’était pas dans cette démarche, il se contentait de laisser s’exprimer une multitude d’opinions en mettant les siennes de côté, comme ce devrait être le cas de tous les journalistes qui se prétendent neutres et objectifs, et c’est pour cela qu’il a subi toutes ces critiques de ses confrères.

• Le terme antisémite n’est pas bien défini dans les médias et sert d’instrument pour étouffer la critique du sionisme. (c’est comme si je traitais de raciste anti-asiatique un blanc qui se permettrait de critiquer la politique du gouvernement chinois).

• Le sketch chez Marc-Olivier Fogiel qui lui a valu d’être traîné dans la boue ne contenait RIEN contre les juifs en tant que personnes, mais s’attaquait à l’occupation de territoires palestiniens par des colons israéliens. Et je comprends, sans pour autant le légitimer, qu’avoir été attaqué aussi violemment (y compris physiquement), aussi injustement et aussi longtemps par un lobby représentant une population donnée, ait pu faire naître en lui un ressentiment à l’égard de cette communauté. Dieudonné a manqué de discernement, mais ce n’est pas encore un crime à ce que je sache. La plupart des gens auraient réagi de la même manière. Nous ne sommes pas que des êtres de raison. Peut être aurait il dû écouter Eric Zemmour (à qui je tiens à rendre hommage pour ne pas avoir hurlé avec les loups), ou lire les livres de Jacob Cohen, Shlomo Sand, Norman Finkelstein, ou Gilad Atzmon, pour s’apercevoir de toute la diversité de pensées au sein de la communauté juive.

• Je n’aime pas la moraline (qui est à la morale ce que la chiasse est à l’étron).

On a le droit de ne pas aimer les juifs, les homosexuels, les noirs ou les arabes, le crime ne résidant pas dans le sentiment ou la pensée, mais dans le le fait de faire un acte répréhensible basé sur ce sentiment ou cette pensée.

Chacun est libre de penser continuer à penser ce qu’il veut de Dieudonné mais je tenais à exposer ce mensonge factuel de façon précise, sourcée et argumentée. Je ne saurais trop conseiller à ceux qui ne seraient pas encore convaincus de regarder tous ses spectacles dans l’ordre chronologique et de constater par eux même l’emploi qui est fait de la quenelle. Il serait vraiment intéressant d’analyser les causes de l’échec de cette propagande, et le triomphe d’internet sur la télévision, mais ce sera l’objet de ma prochaine tribune.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s