Europe : La gauche et la droite votent pour le rapport Lunacek (Pdte du Groupe LGBT) en faveur de la PMA pour les lesbiennes

Intervention de Bruno Gollnisch, Député européen, au Parlement européen en session plénière au Parlement européen le 4 février 2014.

À la suite du rapport de Mme Ulrike Lunacek, et afin d’en assurer l’adoption à coup sûr, les groupes politiques suivants se sont mis d’accord sur un texte commun : Communistes (GUE), Socialistes (S & D), Écologistes, Libéraux (ALDE), et…. « Parti populaire européen » (PPE), autrement dit les prétendus « démocrates chrétiens » dont font partie tous les députés UMP !

C’est donc explicitement en leur nom que ce texte a été proposé au vote.

C’est en leur nom que :

Sous couvert de non-discrimination, les paragraphes 1, 2 et 3 érigent en nouvelles valeurs de l’Europe l’homosexualité masculine, le lesbianisme, la bisexualité, la transsexualité, etc…

Le paragraphe 4 fixe les étapes d’un processus totalitaire à cet effet :

Mobilisation à cet effet de toutes les agences payées par les contribuables européens (au point A3) ;
Propagande auprès de la jeunesse dans l’éducation (au point D i)) ;
Imposition du mariage homosexuel à tous les États membres (au point H iv)) ;
Liberté de promotion de l’homosexualité, « gay pride » et autres (au point I) ;
Criminalisation de toute critique rebaptisée « discours de haine » (au point H) ;
Droit d’asile politique accordée aux LGBTI non-européens (au point K).

Cependant, au moment du vote, courageux mais pas téméraires, impressionnés par les courriels reçus, les députés UMP ont finalement voté contre le texte qu’ils avaient présenté.

Puisse ce cas de cynique duplicité ouvrir les yeux des électeurs, et spécialement de ceux qui ont défilé dimanche dernier par centaines de milliers pour défendre la famille.

Le rapport d’Ulrike Lunacek, vice-présidente de l’intergroupe-LGBT du Parlement européen, «invite les États membres à réfléchir à des moyens d’adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux» et à «inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux), car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel».

20140206-081344.jpg

Il «demande aux États membres de garantir l’accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée». Enfin, il agite le chiffon rouge du «genre» à l’école, en invitant les États membres à «favoriser un enseignement objectif des questions concernant l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression du genre».

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s