Al-Qaïda veut provoquer une guerre entre le Hezbollah et Israël

image

“En tirant des roquettes vers le territoire israélien, les forces du jihad international ont voulu porter atteinte à Israël, qu’elles détestent, et porter préjudice au Hezbollah en raison de son implication dans la guerre en cours en Syrie”, estime le quotidien israélien Yediot Aharonot.

Tous les indices mènent vers la conclusion que ceux qui ont tiré les roquettes sur l’ouest de la Galilée, jeudi, font partie des groupes radicaux et travaillent pour le jihad international. Ils se peut aussi qu’ils soient membres de “Ansar al-Islam”, un groupe fondamentaliste sunnite, actif au Nord et au Sud-Liban.

Ce groupe se présente comme un ennemi du Hezbollah. Le tir de roquettes avait un double objectif: provoquer une montée de la tension à la frontière libano-israélienne pour faire couler le sang des deux ennemis: Israël et le Hezbollah.

Ce n’est pas la première fois que des groupes radicaux sunnites commettent des agressions au Liban-Sud dans le but de provoquer une guerre entre Israël et le Hezbollah. Ils ont déjà perpétré des attaques contre la Finul et contre des chrétiens pour embarrasser le Hezbollah dans ses propres régions.

Le village à partir duquel les roquettes ont été tirées est à majorité sunnite et se situe près d’un camp palestinien. Israël adopte une politique qui consiste à éviter de se laisser entrainer dans une confrontation en Syrie et au Liban.

Il ne lancera une attaque que lorsqu’il estimera que les lignes rouges auront été franchies.
Continue reading

Al Assir, mort ou vivant?

IRIB – Le gourou salafiste donné pour mort par certaines sources, est bien vivant et il a juré de se venger de l’armé libanaise!!

Selon une dernière information citant les sources proches de l’armée libanaise, le terroriste Al Assir à l’origine des violences salafistes de la semaine dernière à Saïda se trouverait toujours dans cette localité .

Faz Chazker , un autre cheikh extrémiste et compagnon d’Al Assirt avait également érté donné mort mais il semblerait qu’il est lui aussi vivant. dimanche dernier les salafistes ont attaqué un poste de controle à Abra dans la ville côtière de Saîda provoquant plusieurs jours d’affrontemenst avant d’être maitrisés par les forces de l’armée nationale.

Les affrontement ont laissé 50 morts dont 17 militaires et plus de 100 blessés. le site libanais, Al Hadath affirme que le gourou se trouverait à l’intérieur du camp palestinien de Ayn al Halva . Chaker serait lui aussi blessé.

Les sources sécuritaires estiment que la nouvelle de la mort d’Al Assir n’est qu’une tactique destinée à tromper la vigilence de l’armé et à faciliter les opérations de vengeance qu’Al Assir prépare avec l’aide et l’argent qatarie.
 

Liban : Al Assir, tué?

IRIB – Selon le journal koweitien, al Anbaa, le chef des salafistes libanais, Ahmad Al Assir  alias ” cheikh de la Fitna” aurait été tué .

Le journal cite les sources bien informées basées à Saïda : Fazl Chakern l’un des principaux opposants à Al Assad aurait été également éliminé au cours d’accrochages avec les forces de l’armée libanaise.

Selon cette information, ” il est difficile de localiser le corps d’Al Assir dans la mesure où il aurait perdu la vie dans une explosion “. Cette information n’a pas été confirmée par des sources indépendantes.

Second Round of Sidon Clashes: Assir Partisans Attack Lebanese Army

Clashes re-erupted in the southern city of Sidon on Sunday, as Sheikh Ahmad al-Assir’s armed partisans attacked a checkpoint for the Lebanese Army in the eastern neighborhood of Abra.

Security source told al-Manar correspondent that at least two Army personnel were martyred during clashes, among them an officer.
The source added that two army personnel were injured; also among them  an officer.

Another source stressed to al-Manar that the clashes started when Assir’s partisans attacked a checkpoint for the Lebanese Army in Abra.

National news agency initially reported that at least two army soldiers were injured during the clashes.

Clashes spread to reach residential areas in Abra, where residents were appealing for a ceasefire in order to evacuate the civilians.

Media outlets reported that several mortar shells reached the neighboring area of Sidon’ Hara.

Earlier on Tuesday, Assir’s partisans opened fire in Abra, causing clashes to erupt with several youths in the area.
One civilian was killed as he was passing by during the clashes.

Several figures in Sidon, including the head of Nasserist Party Osama Saad and Sheikh Maher Hammoud, warned following the clashes that the city may change to be like the northern city of Tripoli where clashes repeatedly erupt between the neighborhoods of Bab al-Tabbaneh and Jabal Mohsen.

Source: Al Manar

“L’avant et l’après-Qossair reste inchangés: nous serons où nous devons être”

Dans une allocution télévisée le secrétaire générale du Hezbollah sayyed Hassan Nasrallah a évoqué deux questions : la situation libanaise tant sur le plan politique que sécuritaire  et la situation en Syrie.

Concernant la première question, son éminence a appelé avec insistance à la retenue extrême au Liban surtout que les événements dans la région et en Syrie affectent le Liban ».

ll s’est adressé « tout particulièrement au public du Hezbollah l’avertissant de ne pas se laisser entraîner dans des disputes personnelles ou des conflits de nature judiciaire car tout peut être entraîné vers  une exarcebation confessionnelle».

Pour ce qui est de la deuxième question, le secrétaire général du Hezbollah a souligné que la position du Hezbollah avant-Qossair et après-Qossair reste inchangée, ajoutant que «  nous serons présent là où nous devons l’être » et que «  ni les fatwas takfiris, ni les fatwas d’égorgement ou de couper les têtes, ni les agressions verbales ou physiques n’affecteront notre position au contraire ce genre d’attitudes ne fait que renforcer nos convictions, notre doctrine, notre combat »..

Principales idées du discours :

 En  cette occasion noble et chère ,  la journée du Blessé je vous remercie pour votre présence à  plusieurs endroits : dans la banlieue sud , à Nabatyieh..  et j’en profite pour féliciter tous les musulmans  la commémoration de  la naissance de l’Imam Hussein , le prince des martyrs du Paradis, ainsi que celle de son fils l’Imam Ali zain al Abidin et aussi celle du martyr,  le moujahid , celui qui représente le symbole de cette journée: Abou Fadl alAbbas et aussi p la prochaine commémoration de la naissance de l’Imam alMahdi ( le 15 du mois de Chaaban)..

Au début je vais  parler ce celui qui est concerné par cette journée du Blessé :   Abou Fadl alAbbas..

D’abord je salue les blessés qui sont présents ici ou dans les hôpitaux ou dans  leur maison et qui n’ont pas pu venir et je salue leur jihad , leurs blessures qui ont béni  notre pays, notre nation, notre dignité et notre liberté..

Aussi,  je m’adresse aux parents : aux mères et pères et aux épouses qui supportent beaucoup ,  aussi aux équipes médicaux à tous les employés de l’institut des blessés,  que Dieu bénisse leurs services envers ces blessés qui sont  des martyrs vivants.

Tout autant, il ne faut pas oublier, les  familles des martyrs qui ont offet leur être le plus cher, surtout les martyrs qui sont dans les derniers affrontements …

AlAbbas bin Ali ben Abou Taleb,  ce bel jeune homme de  34 ans -qui était le commandant en chef de la brigade de l’Imma Hussein à la bataille de Karbala-  symbolise la foi pure, la bravoure, la loyauté, le courage, la patience, l’endurance, l’exemple parfait du moujahid qui malgré ses blessures a poursuivi son combat .. tout le monde connait son histoire.

Sa mission était d’apporter de l’eau aux enfants et aux femmes .. il a accompli sa mission sauf que durant son trajet de retour , il a été attaqué, on lui a coupé la main droite, il a poursuivi son chemin, on lui a coupé la main gauche , il a toujours poursuivi son chemin alors on lui a percé l’œil avec une flèche , malgré cela il a poursuivi son chemin.. jusqu’à son martyr…

Ce jeune homme est une leçon,  un titre pour les moudjahidines  de poursuivre le combat  jusqu’au dernier souffle , de poursuivre leur jihad en usant de toute leur énergie..

Cette journée du blessé  a commencé avec la naissance de la résistance en 1982, elle représente l’histoire de la Résistance islamique.. Continue reading

Assad : “la guerre contre l’ASL est finie, il ne reste qu’al Qaida à battre” et fustige la politique du Liban

IRIB- Le président syrien a rencontré une délégation libanaise dimanche et s’est entretenue avec, au sujet des derniers développements survenus sur les champs de bataille contre les terroristes.

Selon AsSafir, cette rencontre  s’est déroulée au palais des Mohajerine. Assad s’est montré très critique vis-à-vis de la politique de neutralité qui est celle du Liban en ce moment face aux évolutions syriennes. ” Quand l’homme est encerclé par le feu et que le feu se rapproche de lui, il ne peut pas faire preuve de retenue. Je ne comprend vraiment pas le sens de cette politique. Est-ce que cela veut dire que le Liban compte changer de zone géographique et partir en Afrique?!! et attendre là bas pour que la crise syrienne se termine puis revenir??!
Il faut du réalisme dans la politique libanaise”

“La stratégie du commandement de l’armée syrienne consiste à protéger Damas et toutes les autres villes syriennes. Mais l’armée s’est retirée de certaines banlieues selon des impératifs tactiques. Car il vaut mieux que nous éliminions les terroristes au lieu de leur laisser l’occasion de nous faire subir des pertes et puis nous nous réservons la possibilité de reprendre quand nous voudrons le contrôle des zones apparemment abandonnées” et puis Al-Assad a ajouté : “ce qui était connu sous le nom d’ASL n’existe plus. et ce contre quoi nous nous battons c’est Al Qaida composé de ressortissants de 23 pays différents”

Commander of Nusra-Linked Lebanese Group Injured in Syria

In clear evidence that the Syrian crisis sees some Lebanese parties engaged to play crucial role in supporting the armed groups opposing Damascus, al-Manar TV discloses the injury of a commander Lebanese armed group while fighting in the Syrian territories.Hussein Ali Dergham, Lebanese, is the commander of an armed group which is linked to Nusra Front in Syria.

Al-Manar reported that Dergham had infiltrated the Syrian territory through barren mountains of Ersal, in Bekaa. He was injured days ago during clashes with the Syrian army, according to security information obtained by al-Manar.

Dergham was relieved in a field hospital in Syria, then entered the Lebanese territories through a border area in Ersal, according to the information, which added that the Lebanese fighter was transferred by a Red Cross vehicle into a private clinic in Baalbek because of his serious injury. Continue reading

Syrie : les terroristes tirent 5 missiles contre le nord-est du Liban

IRIB- C’est le même schémas suivi par les terroristes quand ils se sont mis en 2011 dans la tête qu’il fallait provoquer une guerre entre la Syrie et la Turquie! Les mercenaires [ndlr : mercenaires de l’OTAN] ont tiré cinq missiles en direction du nord est du Liban. C’est la localité Baladat Sahalat près de Harmal au nord est du Liban qui a été prise pour cible. Cela fait des mois que les terroristes tentent d’étendre les flammes du conflit au Liban et leurs agissements se multiplient ces derniers temps et vont tous en ce sens. Le bilan de l’attaque au missile est encore inconnu.