Erdogan sous le coupret de l’opposition !

IRIB – Le député syrien Khaled al Aboud prévoit la chute du gouvernement d’Erdogan dans un proche avenir.

“Avec  les politiques d’Erdogan envers  la Syrie, Erdogan s’est mis toute l’opposition et uen grande partie de l’opinion publique sur le dos . Sur beacoup de point, ses positions sont en nette contradiction avec celles de ses opposants, elles sont anti souvrainiste et anti indépendantiste”/ “Erdogan cherche en prétextant la lutte contre le PKK et Al Qaida à séduire à nouveau ses opposants et l’opinion turque mais le couperet est suspendu au dessus de sa tête et il va tomber bientôt”

 

 

 

Advertisements

Trois navires de guerre chinois se dirigent vers la Syrie

 Trois bâtiments de guerre chinois viennent de traverser le canal de Suez pour appareiller vers la Syrie. selon e site d’information égyptien Al Bachaer al Vafd citant des sources égyptiennes basées à Suez, deux destroyers et un navire sont ainsi entrés en Méditerannée et devront bientôt accoster en Syrie.

Des destroyers quingb 133 et noauio 83 transportent une charge de 4 tonnes et le navire waishqnhu avec un son bord 11000 tonnes de charges ont traversé le canal alors qu’ils étaient escortés. Au moment du passage, les bateaux et embarcations se sont arrêtés tout comme les camions et les voitures sur les ponts juxtaposants le canal.

Source: Irib

Les détails du plan américain contre la Syrie

Les contours de l’escalade de la guerre des États-Unis contre l’État syrien dans les mois à venir commencent à se préciser. Il est clair que la stratégie de la guerre indirecte, imaginée par le directeur de la CIA, le général David Petraeus, lequel supervise la mobilisation des ressources matérielles, financières, militaires et de renseignements nécessaire à ce conflit, se base sur une guerre d’usure de longue durée, menée par les bandes armées.

By Ghaleb Kandil (source: Sylvia Cattori)

Les centres de recherches et d’analyses américains ont procédé à une évaluation globale de la situation des oppositions syriennes divisées et sont parvenus à la conclusion qu’il s’agit d’un agrégat d’exilés et de communautés politiques en éternel conflit, qui ne représentent pas un poids important au sein de la société syrienne. Parmi cet agrégat, les Occidentaux et la Turquie misent sur les Frères musulmans. Continue reading