Al Assir, mort ou vivant?

IRIB – Le gourou salafiste donné pour mort par certaines sources, est bien vivant et il a juré de se venger de l’armé libanaise!!

Selon une dernière information citant les sources proches de l’armée libanaise, le terroriste Al Assir à l’origine des violences salafistes de la semaine dernière à Saïda se trouverait toujours dans cette localité .

Faz Chazker , un autre cheikh extrémiste et compagnon d’Al Assirt avait également érté donné mort mais il semblerait qu’il est lui aussi vivant. dimanche dernier les salafistes ont attaqué un poste de controle à Abra dans la ville côtière de Saîda provoquant plusieurs jours d’affrontemenst avant d’être maitrisés par les forces de l’armée nationale.

Les affrontement ont laissé 50 morts dont 17 militaires et plus de 100 blessés. le site libanais, Al Hadath affirme que le gourou se trouverait à l’intérieur du camp palestinien de Ayn al Halva . Chaker serait lui aussi blessé.

Les sources sécuritaires estiment que la nouvelle de la mort d’Al Assir n’est qu’une tactique destinée à tromper la vigilence de l’armé et à faciliter les opérations de vengeance qu’Al Assir prépare avec l’aide et l’argent qatarie.
 

Advertisements

Liban : Al Assir, tué?

IRIB – Selon le journal koweitien, al Anbaa, le chef des salafistes libanais, Ahmad Al Assir  alias ” cheikh de la Fitna” aurait été tué .

Le journal cite les sources bien informées basées à Saïda : Fazl Chakern l’un des principaux opposants à Al Assad aurait été également éliminé au cours d’accrochages avec les forces de l’armée libanaise.

Selon cette information, ” il est difficile de localiser le corps d’Al Assir dans la mesure où il aurait perdu la vie dans une explosion “. Cette information n’a pas été confirmée par des sources indépendantes.

Second Round of Sidon Clashes: Assir Partisans Attack Lebanese Army

Clashes re-erupted in the southern city of Sidon on Sunday, as Sheikh Ahmad al-Assir’s armed partisans attacked a checkpoint for the Lebanese Army in the eastern neighborhood of Abra.

Security source told al-Manar correspondent that at least two Army personnel were martyred during clashes, among them an officer.
The source added that two army personnel were injured; also among them  an officer.

Another source stressed to al-Manar that the clashes started when Assir’s partisans attacked a checkpoint for the Lebanese Army in Abra.

National news agency initially reported that at least two army soldiers were injured during the clashes.

Clashes spread to reach residential areas in Abra, where residents were appealing for a ceasefire in order to evacuate the civilians.

Media outlets reported that several mortar shells reached the neighboring area of Sidon’ Hara.

Earlier on Tuesday, Assir’s partisans opened fire in Abra, causing clashes to erupt with several youths in the area.
One civilian was killed as he was passing by during the clashes.

Several figures in Sidon, including the head of Nasserist Party Osama Saad and Sheikh Maher Hammoud, warned following the clashes that the city may change to be like the northern city of Tripoli where clashes repeatedly erupt between the neighborhoods of Bab al-Tabbaneh and Jabal Mohsen.

Source: Al Manar