Syrie : Washington envoie des armes aux rebelles

IRIB – Un nouveau rapport fait état de l’envoi d’armes par les Etats-Unis depuis la Jordanie aux rebelles syriens.

Selon PressTV citant l’édition de mercredi du Wall Street Journal qui citait pour sa part les responsables américains, la CIA a l’intention  d’armer les rebelles d’ici un mois et via le sol jordanien.  D’après ce rapport, les alliés régionaux des Etats-Unis dont l’Arabie saoudite participent à ce projet. Ces armes comprendront des roquettes antichars, des DCA, des armes légères et des munitions. D’après ce rapport, le premier groupe de rebelle formé par les forces américaines entrera fin juillet ou début août sur le territoire syrien.  D’après une autre information, l’armée syrienne s’est complètement emparée de la ville de Talkalkh. Selon Al-Alam citant les sources militaires, l’armée a découvert des tunnels, des dépôts d’armes et de munitions  et des hôpitaux ambulants.  Par ailleurs, des dizaines de rebelles ont été tués lors des attaques d’artillerie de l’armé e contre les zones sud de la capitale Damas.

La brigade Ahrar alCham reconnaît sa défaite cuisante à Idlib

Après le contrôle du camp Chabiba qui est considéré comme la porte d’entrée de la ville d’Idlib, le mouvement Ahrar alCham alIslamaya  a annoncé le déclenchement d’une nouvelle opération d’offensive baptisée « Fateh Moubin » .

Dans un communiqué,  alAhrar précise que l’opération  en question , à laquelle participe les brigades des Ahrar alCham et aussi la brigade des Soukour  alCham,  vise  les points de barrages de l’armée nationale syrienne dans la province d’Idlib à savoir : « les barrages de contrôle situés à l’ouest d’Aricha  dans le Bensqoul: comme les barrages Kahraba,  Qiyassat,  Assaad, Madajen  et le barrage Ormjoz.

Le communiqué ajoute: «Il s’agit à travers cette opération de contrôler la route Aricha – Lattaquié  afin d’empêcher les approvisionnements de parvenir aux  camps militaires à Idlib (camps alMastouma et alQarmid) et imposer un étau contre l’armée de Bachar ».

La bataille a commencé , accompagnée d’une couverture médiatique très optimiste. Ainsi, aux premières heures  des affrontements, les médias pro-miliciens de l’opposition syrienne ont annoncé  la victoire  contre   différents points de contrôle de l’armée mentionnés dans la déclaration voire les brigades des Soukours d’alCham semblaient être sur le point d’assiéger la ville d’Idlib».

Au deuxième jour de la bataille, soit jeudi dernier,  les sites internet et les chaînes satellitaires ont évoqué le contrôle total par l’ASL de certains points de barrage (sachant  que certaines chaînes satellites ignorent intentionnellement que la brigade d’alAhrar est indépendante de l’ASL) comme celui de Kharaba, d’Ormjoz voire que  des affrontements violents ont lieu au barrage Majbal et que les  rebelles ont réussi à détruire des véhicules blindés et des chars  de l’armée syrienne.

Or,  fait curieux : alors que ces mêmes  médias annonçaient des victoires de l’  ASL à différents endroits, l’un des cadres miliaires de la brigades alAhrar , Khaled Abou Anas, a reconnu  sur son compte  Twitter la perte tragique dans les rangs de ses troupes : « les caravanes des martyrs des Ahrar alCham affluent  sur les places de l’honneur,  près de cinquante martyrs sont tombés entre  hier et aujourd’hui ».

Information confirmée par des sources sécuritaires locales qui ont rapporté que l’opération Fateh Moubin s’est terminée par un échec cuisant,  voire que toutes les brigades des miliciens de l’opposition syrienne se sont retirées du  champ de bataille, et que les forces de l’armée syrienne ont réussi à rouvrir  l’autoroute Idlib – Lattaquié.

Toujours selon ces sources, l’intensité des affrontements a considérablement diminué et les pertes dans les rangs des milices armées se sont élevées à environ 200 morts et des dizaines de blessés.

A noter qu’un de ceux qui sont tombés dans cette bataille , un dénommé Ahmed Bakir,  surnommé Abou al-Walid, est le commandant militaire de l’une des brigades d’Ahrar alCham  . De plus, il est un ami personnel du commandant du Front islamique syrien  Aboud Hassan Abu Abdullah al-Hamwi : ils étaient ensemble à la prison de Sednaya accusés d’extrémisme et de terrorisme.

Hamwi a rapporté que lors des événements de Sidnaya il y a quelques années,  Bakir a joué un rôle important dans l’effusion de sang avec ses camarades quand ils ont piégé  trente gardiens de prison, sans évoquer de leur sort.

Aucune déclaration des Ahrar alCham n’a rapporté  l’échec de la bataille Fateh Moubin, mais il semble évident que cette bataille a échoué et a démoralisé les rebelles, surtout après  les défaites qu’ils ont subi à  Alep.

A noter les propos de Saad Abou Omar, le chef des Ahrar alCham qui a écrit sur son compte Twitter: «La bataille Fateh Moubin s’est retourné en une cimetière pour nos frères martyrs : nous avons perdu beaucoup de frères ».

Source: Al Manar

Urgent : l’attaque chimique des terroristes contre la population d’Alep

IRIB – 15 civils syriens ont péri dans l’attaque aux roquettes contenant de la matière chimique des terroristes.
 
L’attaque a eu lieu dans la localité de Khan al Assal dans la banlieue d’Alep. Il y a un mois les médias avaient publié des documents selon lesquels le Qatar tentait de transférer les armes chimiques de la Libye vers Homs pour en doter les terroristes en guerre contre l’Etat syrien.
L’objectif est clair, le Qatar et ses alliés cherchent à trouver un prétexte pour déclencher une intervention militaire de l’Otan contre la Syrie en accusant le régime Assad d’avoir recours à l’arme chimique.
 
La société britannique Britain Dabensel a, selon ces documents recu une proposition qatarie selon laquelle elle transférerait les armes chimiques de la Libye à Homs et engagerait plusieurs ukrainiens à apparaitre devant la caméra à prétendre être  mercenaires russes de l’armée arabe syrienne  capturés par les rebelles.
 
Le document qui a été publié dans les médias est donc celui de la société britannique en question qui se lit ainsi : ” nous avons recu une bonne proposition de la part du Qatar et au sujet de la Syrie. Les qataris ont proposé ceci et disent que l’idée en appartient aux Américains. nous devons selon cette proposition transférer de la matière chimique, identique à celle que les Russes utilisent, de la Libye à Homs. ils nous demandent aussi d’engager des mercenaires ukrainiens. Ils paient bien. Ca vaut le cout, dit le document daté du 24 décembre.
 
La question est dès lors la suivante : Que fera la Russie?

 

François Hollande finance et arme l’ASL !

Par Mireille Delmarre

Le gouvernement Hollande finance et fournit de l’artillerie anti aérienne aux extrémistes de l’ASL

François Hollande

…dont plus de 50% sont des extrémistes islamistes qui veulent instaurer la Sharia en Syrie certains sont des Français considérant Merah comme leur idole. Attention au retour de bâton en France ! Hollande devrait méditer aussi l’intervention militaire française au Liban dans les années 80 les 242 Marines US et 62 parachutistes français “morts pour Israël” rapatriés dans des sacs noirs une bonne raison de stopper ce gaspillage d’argent dans une guerre coloniale anachronique stupide ruineuse.
Selon le cofondateur de MSF, Jacques Beres, qui a été pendant 2 semaines en Syrie notamment à Alep, pour soigner des blessés – que ceux qui soutiennent MSF sachent à quoi sert leur argent – 60% de ces patients étaient des rebelles dont la moitié était des mercenaires étrangers dont des Français.

Beres affirme que l’objectif principal de ces combattants n’est pas la chute de Bashar Al Assad mais bien d’instaurer la sharia en Syrie.  Continue reading