The ISIS Conspiracy: US-Israeli-Saudi Intrigue (Part 2)

By Brandon Martinez
In part 2 of the “ISIS Conspiracy” series, Brandon Martinez of Non-Aligned Media unravels the intricate web of deceit and double-dealing that lies behind the manufactured ISIS phenomenon, and shows how the US and Israel have for decades plotted behind the scenes to implode the Middle East.

The ISIS Conspiracy: Origins (Part 1)

By Brandon Martinez
In the first part of a series, Brandon Martinez of Non-Aligned Media unravels the murky origins of ISIS and unveils how the group’s meteoric rise in Iraq and Syria is a continuation of US psychological warfare designed to facilitate the Zionist-Neocon agenda of toppling seven sovereign Middle Eastern and North African States.

Syrie : « Les attentats de Paris sont le résultat de la politique étrangère française »

Bashar al-Ja’afari

La Syrie déclare que les attentats commis à Paris ont été commis par des terroristes qui bénéficiaient précédemment du soutien des dirigeants occidentaux et français.

Interviewé par Press TV, l’ambassadeur syrien aux Nations-Unies, Bashar al-Ja’afari, a déclaré que le soutien de l’Occident au terrorisme en Syrie a eu pour résultat un effet boomerang sur la France.

« La France paie aujourd’hui le prix de ses politiques irresponsables vis-à-vis de la crise syrienne », a déclaré al-Ja’afari.

Mercredi, des hommes armés et encagoulés ont pris d’assaut les bureaux de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris, assassinant douze personnes. Plusieurs éminents imams de France ainsi que le Vatican ont publié une déclaration conjointe pour condamner ces attaques.

Ja’afari a déclaré :

“À plusieurs reprises, nous avons mis en garde le gouvernement français concernant le fait de collaborer avec des terroristes, de s’en servir à des fins géopolitiques. Et nous les avions prévenus qu’un jour, cette politique se retournerait contre eux.”

Il a ainsi cité les déclarations de l’ancien ministre de l’Intérieur et actuel Premier ministre de France, qui déclarait en 2013 : « Je ne peux pas, en tant que ministre de l’Intérieur, empêcher des djihadistes français d’aller en Syrie et d’accomplir leur djihad ».

“Le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius, avait effectué des déclarations bien plus graves en 2012. Il avait alors déclaré que les djihadistes islamistes faisaient du bon boulot en Syrie. Désormais, ils les qualifient de terroristes car maintenant ils tuent des Français. Mais lorsqu’ils tuaient la population syrienne, l’État français les considérait comme de nobles djihadistes.”

Des centaines de citoyens français ont rejoint les rangs de groupes militants takfiristes en Irak et en Syrie. Ils ont également appelé à mener des attaques contre la France.

Une vidéo publiée par Daesh à la mi-novembre montrait trois Français pseudo-djihadistes brûler leurs passeports et appeler les autres Français à les rejoindre ou à mener des attaques sur le sol français.

Une autre vidéo montrait une exécution effroyable menée par un citoyen français provenant d’un petit village de Normandie.

Selon des rapports, près de 1 000 Français provenant de différents horizons ethniques et sociaux auraient quitté la France pour rejoindre les milices takfiristes en Irak et en Syrie.

Source: Quenel +