Affaire Cahuzac : Dizaine de Ministres Impliqués (vidéo)

Fraude fiscale : un banquier suisse accuse des ministres français de l’actuelle et de la précédente majorité

François Hollande a du souci à se faire : Pierre Condamin-Gerbier explique n’avoir pas supporté constater que ceux qui critiquaient Jérôme Cahuzac avaient eux-mêmes de l’argent caché dans les coffres-forts suisses.

Ils seraient une dizaine à avoir un compte dans la banque suisse Reyl parmi les personnalités politiques françaises actuelles. C’est ce qu’affirme un ancien salarié, aujourd’hui libéré du secret bancaire. S’il dit vrai, une bombe s’apprête à exploser.

“On peut aboutir à un vrai scandale républicain. Il y a des Cahuzac à droite et d’autres Cahuzac à gauche. Au sommet de la pyramide, il y a des motivations du secret qui sont tout à fait détestables. C’est le mensonge d’un système politique.”

L’ex-associé gérant de la banque suisse Reyl Private Office de 2006 à 2010, un établissement qui a abrité le compte suisse de Jérôme Cahuzac, aurait fait des révélations surprenantes lors de son audition mercredi devant la commission d’enquête au Sénat sur le rôle des banques dans l’évasion des actifs financiers.

Continue reading

Quand le Front de Gauche appelait à voter Cahuzac

20130405-182714.jpg

Prêchi-Prêcha

Participant à la même loge, le Franc Maçon Mélenchon devait fréquenter son frère de tablier jérôme Cahuzac à l’occasion de leur soirée déguisé en gourou maçonnique . Mais Mélenchon est un pitre; alors aujourd’hui il tape dans les mains, remue du croupion, éructe des mots sales et indigents, bave de colère comme un dingue incontinent qui serait atteint de la maladie d’Alzheimer. Il fait tout pour faire oublier qu’il a passé plus de trente ans au PS. Que grâce à ce parti il s’est fait une fortune de sénateur sur le dos des contribuables.

Qu’il a voté Maastricht. Qu’en tant que ministre il a tenu la main de Jospin pour signer les accords de Barcelone. Qu’il a des liens d’amitié avec le conseillé de sarkozy et ex-directeur de Minute (journal d’extrème droite hostile au FN) , Patrick Buisson.

Qu’il a également des liens avec Serge Dassault, l’actionnaire principale du Figaro dont on ne peut pas dire qu’en matière d’éthique électorale se soit un exemple puisqu’il a magouillé avec Mélenchon pour garder sa place de sénateur. Il oublie qu’il a soutenu l’attaque en Libye, et qu’il appelé à voter François Hollande comme ses petits lieutenants ont appelé à voter Cahuzac.

Le Front de Gauche c’est le cirque Bouglione… en moins drôle.

Communiqué du Front de Gauche Villeneuve pour le second tour des législatives – 13/06/12

Le Front de Gauche remercie chaleureusement les 2169 électrices et électeurs de la 3eme circonscription du Lot et Garonne qui ont voté pour sa candidate Marie Héléne Loiseau (et son suppléant O. Sottoriva), les plaçant ainsi en quatrième position de la circonscription

Pour battre la droite nous appelons nos électeurs à voter pour le candidat de gauche arrivé largement en tête.

Le Front de gauche ne lâche rien.

(…) Front de Gauche 47

The Illuminati Fear Program

20121204-083735.jpg

By Dean Henderson, Left Hook

The global elite have, over the centuries, refined the techniques they employ to assure continued dominion over the resources of the planet. In the early days they simply crucified certain rebellious citizens, whilst sprinkling in the occasional peasant massacre to ensure a climate of fear and to thwart any challenge to their hegemony.

When this overtly bloody strategy provoked revolution in such disparate locales as France, America and Russia; and later Cuba, the Congo and Vietnam, the bloodline oligarchs shifted to a strategy of covert assassination and counter-revolutionary intrigues. But brutality is brutality, however subtle and disguised it may be.

So when this strategy failed to stem the tide of history, while provoking a democratic and thus subversive reaction amongst the populace, the international banking syndicate and its coterie of idle rich turned to psychological warfare. They learned that it is much easier to control a population through brainwashing than it is to mow down a more cognizant citizenry in the streets and risk backlash. The key, they learned, was to keep people docile, fearful and ignorant.

Continue reading