Un gouvernement libéral-libertaire

Communiqué de Laissez-les-Vivre SOS Futures mères

Le gouvernement VALLS 2 n’a pas beaucoup attendu pour dévoiler son vrai visage libéral-libertaire. En faut-il plus pour s’en convaincre ? La double annonce de ce lundi 1er septembre, soit seulement six jours après sa nomination, nous informe que le gouvernement ne renoncera pas à la réforme des rythmes scolaires et confirme que les bourses au mérite pour les étudiants, déjà boursiers et ayant obtenu mention très bien au baccalauréat, sont supprimées.

Tandis que dans le même temps, le tout nouveau ministre de l’Économie déclare que le gouvernement va procéder par ordonnance (article 38 de la Constitution) pour « libéraliser » l’économie en déréglementant l’exercice de certaines professions (notaires, huissiers, pharmaciens) et surtout autoriser beaucoup plus largement le travail le dimanche.

Il faut reconnaître que les deux « chouchous » des médias ont tout pour plaire au politiquement correct, ils en font même tant et tant qu’ils en arrivent à éclipser M. VALLS lui-même, qui a pourtant imposé l’un et propulsé l’autre. Tout laisse à penser que le respect de la Vie et les familles seront les grands perdants de ce nouveau tandem. Libéral, M. Emmanuel MACRON, l’inspecteur des Finances issu de la banque Rothschild, l’est assurément. Et bien que le chef du gouvernement (le 26 août, sur France 2) s’offusque que l’on ose le présenter comme tel : « Comment, on n’aurait pas le droit d’être un entrepreneur, un commerçant ou un artisan ! », il va donc appliquer sans état d’âme et très vraisemblablement sans financement alternatif le pacte de responsabilité qui scie les racines mêmes de la branche famille en prévoyant de supprimer le financement des cotisations familiales par les entreprises.

La pérennité de la politique familiale était garantie depuis 1945 par la participation obligatoire des entreprises à son financement (5,40 % du salaire brut), c’est bien à cela que le pacte de responsabilité a prévu de mettre fin et c’est bien pour cela que M. ATTALI, de même que le Medef, qui d’ailleurs ne se soucie guère plus ni de la production industrielle en France, ni même de la consommation de produits français, ont applaudi à deux mains à la nomination de M. MACRON au ministère de l’ Economie. Il est d’ailleurs flagrant de noter le contentement de l’Allemagne, qui ne se préoccupe guère non plus de sa politique familiale, ainsi que son empressement à suggérer, quasiment imposer, des réformes structurelles énergiques et s’ il y a une qui ne rencontre plus aucune opposition réelle c’est bien celle du financement de la politique familiale. Une fois ses racines coupées, d’ajustement en ajustement, la branche famille de la Sécurité sociale, par ailleurs artificiellement alourdie par des charges de retraites qui ne devraient pas lui incomber, s’écrasera d’elle-même. Continue reading

Advertisements

Le Grand-Orient de France contre le Front National

Photo © SIPA

 

Elections municipales. Nos confrères de l’hebdomadaire l’Express révèlent que la puissante loge maçonnique appelle à voter contre le parti de Marine le Pen. Explications.

Un communiqué sans ambiguïté

L’hebdomadaire révèle qu’un communiqué a été envoyé par le Grand-Orient de France –première obédience maçonnique- le mercredi 26 mars dernier, à plus de 1200 loges maçonniques. Bien que dans ce communiqué, le terme « Front National » n’est jamais directement employé, on devine que le Grand-Orient y fait référence.

On parle ainsi d’un «parti de l’amertume et de la désillusion (…) de l’abstention ou de la protestation» tout en insistant sur l’importance «répandre les vérités que nous avons acquises à l’intérieur du temple» avec un vote«citoyen et républicain responsable».

Le Grand Maître du Grand-Orient de France confirme

Contacté par l’Express, Daniel Keller, le Grand Maître du Grand Orient de France, a expliqué que le communiqué cherchait à convaincre «les abstentionnistes que la République n’existe que par l’engagement citoyen de chacun» et que «nos valeurs ne peuvent se confondre avec celles du FN». Si le communiqué était implicite, les propos de M. Keller, eux, le sont moins.

Source: Valeurs Actuelles

Christophe Bigot nommé directeur à la DGSE

image

François Hollande a nommé l’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, directeur de la stratégie à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), à compter du 1er septembre.

Ancien collaborateur de Bernard Kouchner, Christophe Bigot est un ardent « promoteur » de la relation franco-israélienne. Il déterminera la stratégie des services secrets militaires extérieurs de la France.

Source: Réseau Voltaire

Le curé du village emmené au poste

Le Père Didier Pirrodon, curé du village de Saint Cyr au Mont d’Or, était invité à un cocktail officiel en présence du Préfet de Lyon et du Ministre de l’Intérieur qui rendait visite à une école de police.

Alors qu’il participe à la cérémonie, il reçoit un texto de ses paroissiens, retenus par la police près de la Poste de son village alors qu’ils ont manifesté pour Nicolas, emprisonné depuis 10 jours par le régime totalitaire de M. Hollande.

Par ailleurs, toutes les personnes sortant de son église ont eu droit à un contrôle d’identité. Scandalisé, il interpelle alors les officiels à haute voix et leur dit en substance :

– Pendant que nous mangeons ces petits fours, mes paroissiens sont retenus par la police, alors qu’ils souhaitent défendre Nicolas, emprisonné de façon injuste.

Manuel Valls s’interpose lui-même et lui répond :

– Calmez-vous, Monsieur !

Le préfet de Lyon surenchérit :

– Si vous n’étiez pas curé, je vous mettrais deux tartes !

Mis dehors, il est emmené au poste puis relâché un peu plus tard.

Bienvenue en dictature !

Source : Bienvenue en dictature

France : Une délégation de cinq imams israéliens reçue par Hassen Chalghoumi

IRIB –  Adoubé par le Crif, qui ne pouvait rêver imam plus rampant et carriériste, des qualités précieuses qui l’ont élevé au rang d’imam représentatif de l’islam de France en moins de temps qu’il ne lui en faudra pour maîtriser, (un jour, peut-être…), la langue de Molière, Hassen Chalghoumi, la piteuse figure folklorique de l’islam hexagonal, est devenu l’hôte obligé et incontournable d’Israël.

Héros du rapprochement interreligieux par la magie de l’ingérence néo-coloniale dans le culte musulman, le poulain du Crif, sur lequel aucun musulman n’aurait misé, transforme en «moment historique» toutes les chaleureuses accolades données aux autorités israéliennes et à ses mentors pro-israéliens.

Chacun de ses séjours en Terre promise nous est vendu comme un événement exceptionnel par des médias complices ou aveugles, et ce même lorsque la grande histoire en marche bombarde et ravage Gaza, comme ce fut le cas en novembre dernier, provoquant alors une terrible collision d’images qui briserait le mythe pour moins que cela…

Inoxydable, le pantin Chalghoumi est, lui, resté droit dans ses bottes, la conscience tranquille, grâce à l’influence de ceux qui le mettent en mouvement et lui dictent ses discours, et après sa poignée de main avec le président israélien Shimon Pérès, le 10 mars dernier, à Paris, il accueillera une délégation de cinq imams israéliens, le 6 avril, à la mosquée de Drancy, ainsi que l’a annoncé l’ambassade d’Israël, via un communiqué éloquent.
«Historique et symbolique, cette visite s’inscrit dans une volonté de rapprochement entre les communautés et cette délégation se veut être le témoin d’une coexistence qu’ils souhaitent pacifique», stipule l’ambassade. Cette délégation fera escale en France, demain, 3 avril, et y demeurera jusqu’au 10, pour un séjour ponctué de haltes à Paris, Drancy, Toulouse et Marseille.
Le Quai d’Orsay, l’ambassade d’Israël, sans oublier le grand metteur en scène du fabuleux conte du petit imam devenu grand, le Crif, recevront à tour de rôle les cinq imams que l’on suppose sélectionnés, ou pire encore abusés par Israël…

Le ministre des affaires étrangères français admet être prêt à violer le droit international pour plonger la Syrie dans le chaos total

Le traître à la nation, le talmudo-sioniste Laurent Fabius, décide de livrer des armes aux terroristes en Syrie même si l’embargo de l’UE sur la livraison d’armes n’est pas levé.

Il admet ici clairement être prêt à violer le droit international et la charte de l’ONU.
Bien entendu, il s’agit d’une volonté propre au gouvernement, le peuple n’ayant aucunement été consulté.
Encore un grand démocrate…

Lire l’article sur 7sur7
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1596083/2013/03/14/Des-armes-livrees-aux-rebelles-syriens-meme-sans-accord-a-l-UE.dhtml

Faudra-t-il un printemps français ?

Par Charles Consigny

La semaine dernière, un homme s’est planté devant une agence Pôle emploi et a mis le feu à ses vêtements qu’il avait imbibés d’essence. Le temps pour les gens qui étaient là d’essayer de le sauver, c’était trop tard, il est mort brûlé. On n’est pas parvenu à décrocher la corde du pendu. À cet homme on avait refusé des allocations, il n’avait pas suffisamment cotisé, ou pas dans les règles, quelque chose comme ça. Les médias ont relaté les faits, les gens qui travaillent à la gestion du chômage ont invoqué leur manque de moyens, il y a eu quelques larmes de crocodile et quelques larmes sincères, et puis c’est passé. En Tunisie, c’est l’immolation d’un homme qui a déclenché la révolution, et celles de l’Égypte et de la Libye ensuite. Chez nous, rien. Chez nous, on mange n’importe quoi, on ferme les usines, on laisse les narcotrafiquants faire leur loi sur des villes entières, on déplore tous les jours mille chômeurs supplémentaires, on assiste impuissants au désastre scolaire et, de toute façon, on conseille aux jeunes de quitter le pays, à moitié en espérant qu’ils reviendront moins bêtes, à moitié parce qu’on a abdiqué et qu’on veut leur éviter les années qu’on leur fabrique.

Comme il l’avait annoncé, le président déjà sortant gouverne dans la concertation, c’est-à-dire en prenant soin de ne rien enlever aux privilèges catégoriels et individuels et en laissant divers lobbies lui dicter sa politique : il est faible avec les banques, faible avec les Allemands, faible avec l’idéologie des sociologues de gauche (pléonasme), du magazine Elle et d’Harlem Désir (triple pléonasme), faible avec les syndicats (quadruple pléonasme), faible avec les barons locaux (quintuple). Il est le roitelet d’Ile-de-France à la main de vassaux plus puissants que lui.

Place au cauchemar fiscal

Cela lui convient : comme il est mou, incompétent et inexpérimenté, François Hollande Continue reading

La LDJ invitée à l’Assemblée nationale

Par Hicham Hamza | le 17 février, 2013

Les membres de la Ligue de défense juive ont été conviés à participer à un débat sur l’antisémitisme qui aura lieu dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

Lundi 18 février, de 14h à 19h, un colloque spécial se tiendra dans la Salle Victor Hugo de l’Assemblée nationale et « sous le haut-patronage de Claude Bartolone », président de la chambre parlementaire. Le thème du jour : « Les sources contemporaines de l’antisémitisme ». Vaste sujet : les angles d’approche seront particulièrement variés comme l’illustre le programme ci-dessous. Continue reading

IRIB – Des ressortissants français pourraient figurer dans les rangs des combattants islamistes opérant au Mali, a déclaré mardi le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls interviewé par la chaîne BFM TV.
 
«Il y a une poignée de Français qui sont au Sahel et qui peuvent combattre effectivement l’armée française», a indiqué M. Valls. Selon lui, les forces spéciales françaises ont interpellée mardi en région parisienne quatre islamistes présumés dans le cadre d’une enquête portant sur le recrutement de Français par les « terroristes » opérant en Syrie et au Sahel. Dans le même temps, «plusieurs dizaines» de Français et de personnes résidant en France se sont rendus en Syrie pour s’engager dans des groupes affiliés à Al-Qaïda, a fait savoir le ministre.