Syrie: «Israël soutient le groupe terroriste du Front d’Al-Nosra»

IRIB – Selon le député de la Knesset, l’arabe israélien de confession druze, Saïd Nafaa, Israël soutient, bel et bien, le groupe terroriste, le Front Al-Nosra ou Jabhat Al-Nosra contre le Gouvernement du président Bachar al-Assad.

Dans un e-mail, que s’est procuré le journal “Al Watan”, l’édile évoque la prise des villages syriens du Golan, qui ont été pris par le Front. Pour lui, il est, pratiquement, impossible que ces gens-là aient pris ces contrées, sans l’appui de l’armée israélienne.

L’homme déclare, aussi, que Tsahal est très impliqué, dans la zone démilitarisée du Golan, et que les blessés du Front Al-Nosra sont, simplement, soignés, en Israël. Il s’est, ensuite, dit choqué, par l’attitude du député druze libanais, Walid Joumblat qui, lors d’un entretien, avait déclaré qu’il soutenait le Front Al-Nosra contre Bachar al-Assad. Une attitude jugée irresponsable par l’édile israélien.
Comment la Syrie fait, pour tenir, depuis deux ans ? Face à un tel complot, ourdi par les Etats-Unis, dans leur voeu génocidaire contre l’Iran, pensez-vous vraiment que le peuple syrien compte ? Que nenni !
 
Dans le même ordre d’idées, s’adressant à l’agence Reuters, Dahi Khalfan, le chef de la police de Dubaï, a du mal à comprendre comment l’Occident peut donner une caution aux Frères musulmans, notamment, en Syrie. Selon lui, c’est faire fausse route, car ces gens n’ont qu’une seule envie, un seul objectif, celui de mettre en place une règle islamique, dans tous les pays du Golfe.
Il faut préciser que c’est à Dubaï, où on peut encore voir des filles en bikini, à la plage ou dans les piscines des palaces,  que les renégats vont se divertir, en buvant de l’alcool, alors que, chez eux, ils l’interdisent. De vrais faussaires. Dahi Khalfan a terminé son propos, en tançant l’Egypte de Morsi, à qui il demande de ne pas s’occuper des affaires intérieures des autres pays arabes.

Par Allain Jules

Al-Jaafari: International Abstention from Subjecting israel to Accountability Encourages Its Hostility

NEW YORK, (SANA)- Syria’s Permanent Representative to the UN, Dr. Bashar al-Jaafari, said there is a methodical Israeli pattern of violations and practices that contradict the minimum of the human rights principles and the international humanitarian law which some refrain from subjecting Israel to international accountability.

Delivering Syria’s statement during an open Security Council session on Wednesday discussing ‘The Situation in the Middle East’ item, al-Jaafari lashed out against the efforts of providing cover for failure in finding a solution to the Arab-Israeli conflict due to the Israeli obstinacy through interjecting other unrelated issues such as the false claims brought up by some Arab delegations against Syria.

He expressed deep concern over the frenzied effort of some delegations to repeatedly deviate the Council deliberations regarding from the main objective behind which it was founded which is ending Israel’s occupation of the Arab territories and settling the Arab-Israeli conflict according to the known peace references.

The Syrian Ambassador pointed out that he sent to the UN Secretary General and the Security Council complaints of all the Israeli violations in the form of a number of official letters, the latest of which was on July 17th 2012, which “fell on deaf ears”.

Collusive Approach”of  UN General Secretariat Representatives Encourages Israel’s Hostility

He blasted the UN General Secretariat representatives’ overlooking of discussion of the situation in the occupied Syrian Golan and ignoring of the Israeli War Minister’s latest threat of launching an aggression on Syria. Continue reading