Manuel Valls au Dîner du CRIF Midi-Pyrénées 27.02.14

Holodomor: 7 millions de chrétiens exterminés par les “juifs de Staline”

80ème anniversaire du début du génocide des chrétiens ukrainiens par les juifs soviétiques. Lesquels juifs viennent donner des leçons de morale chaque jour aux Européens…

Nous reproduisons un article du journaliste politique Sever Plocker, qui  fit couler beaucoup d’encre lors de sa récente publication, car Plocker, qui travaille pour le journal hébreu Yediot Ahronot, déchaîna à la suite de ce texte un torrent de commentaires injurieux à son encontre,  déclenchant, bien que juif lui-même, un tombereau d’insultes diverses et variées.On le  félicitera cependant d’avoir courageusement brisé le silence…

« Les Juifs de Staline »

Quelques uns des pires meurtriers des temps modernes étaient Juifs

Par Sever Plocker

Un événement historique est particulièrement passé sous silence,  etpourtant nous ne devons pas oublier qu’il y a environ 90 ans, entre le 19 et le 20 décembre 1917, au cœur de la révolution bolchevique et de la guerre civile, Lénine signa un décret créant la Commission Panrusse pour la Répression de la Contre-révolution et du Sabotage, plus connue sous le nom de Tchéka.

Lire la suite en CLIQUANT ICI

La génétique éclaire le débat sur l’origine des Juifs d’Europe

Dans une synagogue de Budapest

 

[ NDLR: Nous recommandons à nos chers lecteurs d’approfondir ce sujet avec les livres suivants: “La Treizième Tribu” de Arthur Koestler (Disponible ICI) et “Comment le peuple juif fût inventé” de Shlomo Sand (Disponible ICI) ]

Les Juifs d’Europe trouvent leur origine dans un mélange d’ascendances, dont de nombreuses proviennent de tribus du Caucase qui se sont converties au judaïsme, selon une étude de génomes publiée jeudi.

Cette enquête, selon son auteur, devrait régler un débat de plus de deux siècles.

Les juifs d’origine européenne, les Ashkénazes, représentent environ 90% des plus de 13 millions de juifs dans le monde aujourd’hui.

Selon l’hypothèse dite «rhénane», les Ashkénazes descendent des juifs qui ont fui la Palestine après la conquête musulmane en 638 après J.C.

Toujours selon cette hypothèse, ils se sont installés dans le sud de l’Europe, puis, à la fin du Moyen-Age, environ 50 000 d’entre eux se sont déplacés de la Rhénanie, en Allemagne, vers l’Europe de l’Est.

Certains estiment cependant cette hypothèse invraisemblable, car le scénario est impossible en termes démographiques.

Cela supposerait un bond de la population des juifs d’Europe orientale de 50 000 individus au 15e siècle à environ huit millions au début du 20e siècle. Continue reading