Al Jazeera, propagande et vidéos fabriquées : La Chaîne du Mensonge et du Crime

20130122-134222.jpg

By Ali El Hadj Tahar, Le Grand Soir

Al Jazeera, propagande, mensonges, désinformations, trucages, faux- témoignages, mises en scènes et reportages bidons filmés dans ses studios ?

Cette chaîne des dictateurs du Qatar est ici rudement mise en cause par un journaliste algérien.
Verra-t-on les médias français investiguer sur Al Jazeera dont les émissions arrosent les pays arabes et influence les pouvoirs politiques occidentaux ?

Notre presse, si prompte à transformer en « caudillo » un président Chavez, qui a soumis son pouvoir à plus de 15 élections, qui récupère pour son peuple l’argent du pétrole, nous dira-t-elle que l’émir du Qatar est un dictateur moyenâgeux ? Que c’est une honte pour la France de voir tant des ses journalistes, intellectuels, artistes, sportifs, hommes politiques accepter les cadeaux sonnants et trébuchants de ces despotes ?

Notre presse, si prompte à transformer en « caudillo » un président Chavez, qui a soumis son pouvoir à plus de 15 élections, qui récupère pour son peuple l’argent du pétrole, nous dira-t-elle que l’émir du Qatar est un dictateur moyenâgeux ? Que c’est une honte pour la France de voir tant des ses journalistes, intellectuels, artistes, sportifs, hommes politiques accepter les cadeaux sonnants et trébuchants de ces despotes ?
Voir : ICI POUR JEAN DANIEL DU NOUVEL OBSERVATEUR

ou ICI POUR LE DESSINATEUR PLANTU

La base militaire états-unienne d’Al Aydid, qui a servi dans la guerre contre l’Irak, protège les tyrans d’un Qatar (où le sort des femmes, des enfants jockeys de 6 ans (jusqu’en l’an 2005 !) et des travailleurs étrangers compte moins que des dattes). Le Qatar, lui, veille à ce que le printemps arabe ne se trompe pas de pays. Pas touche aux émirats, au Bahreïn, à l’Arabie saoudite…

Dès sa création, Al Jazeera était une chaîne de propagande « islamiste » : elle prend ouvertement parti pour les extrémistes algériens du FIS. Plus tard, elle fera même un sondage sur « l’opportunité ou non » des attentats d’Alger de décembre 2007, d’où la fermeture de son bureau dans notre capitale [Alger].

Ouvert le 20 novembre 2006, le bureau Al Jazeera à Rabat est fermé le 20 octobre 2010, à cause du temps d’antenne accordé à l’opposition marocaine, notamment islamiste. Agacés par l’activité subversive de cette chaîne, l’Irak, le Koweït, le Bahreïn et l’Autorité palestinienne ont aussi fermé son bureau sur leur sol tandis que la Tunisie (2006) et l’Arabie Saoudite (2003) sont allés jusqu’à rappeler leurs ambassadeurs au Qatar. Outre la désinformation et l’instrumentalisation de l’opposition islamiste dans les pays visés, la chaîne dispose d’un imam de service, un wahhabite notoire, un théoricien de la fitna.

20130122-134827.jpg

Propagateur du fiel islamiste, Youssef Al-Qardaoui a encouragé les terroristes de l’AIS et autres GIA, et ce, pendant des années. Le 21 février 2011, il a exhorté les Libyens à se rebeller contre Kadhafi, osant appeler au crime : « Si quelqu’un de l’armée libyenne peut tirer une balle sur Mouammar Kadhafi pour en débarrasser la Libye, qu’il le fasse ». Puis il a salué sa mort, comme il a conseillé à Zine El-Abidine Ben Ali de « dégager », exhorté les Egyptiens à la révolte, disant : « Je conseille au président Moubarak de partir, qu’il quitte l’Égypte », ensuite il a carrément appelé à l’assassinat de Bachar El-Assad et d’inciter les « musulmans » à aller faire le djihad en Syrie »…

Continue reading

Advertisements