Fabriquer la contestation : la vérité en Syrie Un documentaire de Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh – Octobre 2012

Ce documentaire décrit la guerre psychologique menée par les médias principaux pour faciliter le renversement du gouvernement syrien selon l’agenda occidental. Il montre comment les médias ont contribué directement à l’effusion de sang en Syrie.

Le documentaire déconstruit les principales allégations présentées par ces acteurs, à savoir que le gouvernement syrien aurait systématiquement réprimé des manifestations pacifiques, perdant ainsi sa légitimité. Il montre comment de telles allégations sont étayées par des preuves insuffisantes et ne sont donc que de la propagande pour servir les intérêts de la politique étrangère de leur pays.

Ce documentaire comprend :
la preuve de faux rapports diffusés/publiés par CNN, BBC, Al Jazeera et d’autres ;
des entretiens avec un échantillon de la population syrienne : un acteur, un artisan, un journaliste, un résident de Homs et un militant qui ont tous été touchés par la crise.
Produit par les journalistes Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh. Monté par Lizzie Phelan.

Campagne de propagande de “Reporters sans frontières”: manipulation et subjectivité

Par MKERone (co-fondateur de Counterpsyops)

Capture d’écran 2013-05-04 à 13.34.10

Voici la nouvelle campagne de propagande des “mercenaires et presse-titués sans frontières”.

Il s’agit là d’une tentative supplémentaire de diabolisation des chefs d’Etat qui resistent à l’oligarchie mondialiste occidentale en refusant de céder aux pressions sionistes dites “d’ouvertures”. “Ouverture” voulant dire, dans le “novlangue” universalo-mondialiste: perte de souveraineté et soumission aux diktats financiers de Wall Street et de la City.

Nous n’épilogueront pas sur les tentatives de pillage des ressources, précarisation des travailleurs par la “libéralisation” de l’économie, paupérisation extrême,  etc que tente d’imposer l’occident en déclin à ces pays dits résistants.

Nous remarquons l’absence de nombreux chefs d’Etat sur ces affiches… Où sont les leaders du Qatar, de Bahrein, de l’Arabie Saoudite, d’israel, de France, des Etats-Unis, de la Turquie? Et la liste des absents est longue…

Par une telle campagne, en plus de diaboliser les pays “non alignés”, presse-titués sans frontières accomplit une seconde mission. Celle de conforter le peuple dans l’illusion de la liberté d’expression et de la presse. Qui est, comme nous le savons tous, inexistante en Occident.

Vous trouverez ci-dessous quelques excellents détournements de cette campagne de propagande

Capture d’écran 2013-05-04 à 14.33.33 Capture d’écran 2013-05-04 à 14.33.09

Capture d’écran 2013-05-04 à 13.36.49

Capture d’écran 2013-05-04 à 14.20.30 Capture d’écran 2013-05-04 à 14.18.32 Capture d’écran 2013-05-04 à 14.19.22 Capture d’écran 2013-05-04 à 14.19.31

Syrie: “l’Occident provoque le chaos” (Poutine)

Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a critiqué jeudi les démarches des pays occidentaux à l’encontre de la Syrie, secouée par une guerre civile.

“Nos partenaires [occidentaux] n’arrivent pas à s’arrêter. Après avoir semé le chaos dans de nombreuses régions, ils poursuivent la même politique dans d’autres pays, notamment en Syrie”, a déclaré le chef de l’Etat.

En visite dans la région de Riazan (200 km au sud-est de Moscou), M. Poutine a été prié de faire connaître sa position sur les événements au Proche-Orient, y compris en Syrie.

“Notre position consiste à encourager les changements pour le mieux dans tous les pays. Il ne s’agit pas d’imposer – surtout par la force – ce que nous croyons juste, mais de stimuler le développement de l’intérieur”, a indiqué le président.

“Nous avons prévenu qu’il fallait agir avec circonspection, sans rien imposer par la force pour ne pas provoquer le chaos. Et qu’est-ce que nous voyons aujourd’hui? Nous voyons une situation proche du chaos”, a conclu le chef de l’Etat russe.

Source: Ria Novosti