[EXCLUSIF] Syrie (Incroyable mais vrai): Israël et le…Hamas combattent le Gouvernement syrien

J’essaie de me pincer pour ne pas croire à cette information. Je refuse même de croire à celle-ci mais, c’est prouvée, irréfragable, vérifiée et donc réelle et authentique. Depuis que le Qatar a réussi à retourner le Hamas contre le seul pays arabe qui le protégeait à savoir la Syrie, rien d’étonnant. Khaled Mechaal coule désormais des jours heureux à Doha, au Qatar, en jouant au ping-pong, tout en acceptant la fin de la Palestine instituée par le Qatar, allié d’Israël.

Lors du passage de l’émir du Qatar à Gaza, aussi bizarre que ça puisse paraître, Israël n’avait pas réagi. Les prémices d’un accord ? Mahmoud Abbas avait raison de douter de la sincérité de ce voyage. Les Etats-Unis n’avaient pas fait de commentaire. L’émir avait apporté de l’argent et…recruté des mercenaires pour la Syrie. Un fait assez étonnant cette coalition Israël-Hamas pour détruire la Syrie mais, plus rien de surprenant dans ce bas monde…

Venons en au fait. Lors d’un ratissage de l’armée arabe syrienne dans les domaines de Arjun et Daba, à Homs, elle est tombée sur des  soldats du Hamas qui combattaient auprès des terroristes qui sévissent en Syrie. Spécialistes en guérilla, y compris la mise en œuvre d’embuscades antichars, de constructions de tunnels et fortifications qu’ils ont expérimenté pour lutter contre Tsahal, lutte abandonnée pour combattre Bachar al-Assad, on comprend enfin beaucoup de choses.

Les guerriers du Hamas capturés étaient en possession d’un matériel de communication très sophistiqué. Finalement, la Syrie a nourri un serpent qui est prêt, aujourd’hui, à le mordre, parce les pétro-dollars du Qatar sont passés par là… Mammon est-il plus fort que tout, même la rectitude morale ? Triste monde !

Source: Allain Jules

Le Hamas disperse un rassemblement pro-syrien à Gaza

La police du Hamas a dispersé mardi, à Khanyounis, ville du sud de Gaza, des Palestiniens qui se sont rassemblés pour protester contre les récentes attaques israéliennes contre la Syrie.

La manifestation, non autorisée, a été organisée par le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP). Selon des témoins, plusieurs manifestants ont été battus et quatre journalistes arrêtés par la police du Hamas.

Les manifestants, brandissant des drapeaux palestiniens et syriens, ont scandé des slogans rejetant “toute agression israélienne contre toute capitale arabe”.

Le Hamas a maintenu sa direction suprême à Damas pendant plusieurs années, avant de la déménger vers Doha au Qatar, à cause du conflit syrien, qui a éclaté en 2011.

Source: Maghreb émergent