La Syrie demande à israël de renoncer aux explorations pétrolières au Golan

DAMAS – Damas a condamné jeudi la décision israélienne d’autoriser des forages pétroliers sur le plateau du Golan, déplorant une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité et appelant l’ONU à intervenir.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a formellement protesté auprès des Nations unies pour dénoncer une violation flagrante et illégale de la résolution 497 du Conseil de sécurité qui appelle israël à mettre fin à son occupation du Golan, a rapporté l’agence de presse officielle Sana.

Selon Damas, la décision d’autoriser les forages vise à ancrer l’occupation et l’annexation de ce territoire, en profitant du conflit en cours en Syrie pour perpétuer l’occupation de territoires syriens et piller leurs richesses.

La presse israélienne a rapporté il y a une semaine qu’israël avait autorisé des forages de pétrole sur le plateau du Golan syrien occupé, reprenant ainsi des explorations interrompues depuis 20 ans, au risque de s’attirer des condamnations internationales.

Une licence d’exploitation a été attribuée à l’entreprise israélo-américaine Genie, présidée par Effi Eitam, un ancien ministre d’extrême-droite installé sur le Golan, selon le quotidien populaire Yediot Aharonot. Continue reading

Advertisements