Pourquoi tout le monde déteste les juifs ?

By CODE RUKAN

Advertisements

Le Père Ayoub Youssef : Ce sont les « baltajia » qui ont incendié les églises

Le Père Ayoub Youssef, le prêtre de l’église de la vierge Marie à al-Minya en Egypte affirme que ce sont les « baltajia* » qui ont incendié les églises dans la ville de al-Minya et que les imams ont appelé hier, vendredi, à protéger les églises.

Il déclara sur la chaîne On TV, que les « balatajia » n’ont cessé d’agresser les églises depuis le 3 juillet, suite à l’annonce du coup d’état et que ces derniers ont pillé un monastère ancien de 1500 ans.

Il ajouta que les imams ont appelé dans les mosquées, pendant la Prière du vendredi, à l’amour, à la tolérance et au patriotisme, et que ce jour fut effectivement, pour eux (les chrétiens) un jour de paix.

Baltajia : Milice pro-Moubarak

Source: Havre de savoir (via @Nacéra)

Quand les Femen sont soutenues par les médias

20130305-202932.jpg
[Note de l’Editeur: Afin de ne pas faire plus de publicité à ces Putes ukrainiennes (financées par Soros et l’Oligarchie Mondialiste) qu’elles n’en méritent, nous avons volontairement choisi la photo des Femen détournée par Zeon. Quenellement Vôtre !]

Mercredi 6 mars, Charlie Hebdo sort un numéro spécial Femen qui propose (« en exclusivité en France ») le manifeste Femen, 4 pages rédigées par les Femen (Femen Hebdo), un entretien avec Inna Shevchenko, la fondatrice du groupuscule exilée en France, mais aussi un article de Jean-Yves Camus intitulé : « La France en retard sur la parité par rapport à l’Afrique » et un autre de Zineb, une « sociologue des religions franco-marocaine » dénonçant « l’escroquerie du féminisme islamique ».

Par ojim.fr via E&R

« Un numéro étendard à brandir dans les réunions de familles, au bureau ou dans la rue, habillé ou seins nus, pour comprendre l’esprit Femen et emmerder les machos ! » promet Charlie Hebdo qui ne révèle pas qui finance le mouvement.
Mardi soir à 22h45, France 2 diffuse un documentaire orienté et complaisant («militant ») sur les Femen réalisé par Caroline Fourest et Nadia El Fani, intitulé Nos seins, nos armes. L’organisation catholique traditionnaliste Civitas, qui diffuse sur son blog une photo du PDG de France Télévisions aux côtés d’Inna Shevchenko et de Caroline Fourest, appelle à faire pression sur la chaîne publique pour qu’elle renonce à le diffuser.

Tout ceci pose la question des relations entre les Femen et certains médias. Le 24 février dernier, quand elles ont tenté de sauter sur Silvio Berlusconi, les Femen ont pu approcher il Cavaliere… grâce à des cartes de journaliste Associated Press. L’OJIM a contacté le bureau italien d’AP qui a affirmé que les cartes étaient des fausses. L’AP n’envisagerait aucune action contre le groupe.

Du Dajjal à la fracture sociale – Le sens du mariage, par Sheikh Imran Hosein

Sommaire.
1. Rappel des dix signes avant le Jour du Jugement Dernier.
2. Déficit de l’enseignement de Dar al Ulum
3. L’invention de l’Etat Moderne Laïc par Dajjal
4. La Révolution Féministe et l’Homosexualité
5. Sukkun et l’Amour entre époux et épouse en Islam.

Alain Soral rencontre le collectif Amanah se réclamant de l’Islam Traditionaliste

Face à la constante diabolisation des musulmans faite par les médias et la classe politique, le collectif Amanah (en arabe : loyauté), se réclamant de l’islam traditionaliste, ou “salafisme”, est allé à la rencontre d’Alain Soral, écrivain et Président d’Egalité & Réconciliation.

E&R

Cet entretien exclusif, réalisé au Théâtre de la Main d’Or, a été l’occasion d’aborder plusieurs questions relatives à la présence musulmane en France, et de faire la nécessaire clarification de certains points régulièrement abordés par Alain Soral.

Nous espérons avoir fait un pas de plus, in shâa Allâh, vers la réconciliation entre français de toutes origines, malgré la volonté oligarchique de les pousser à l’affrontement.

Partie 1/3 Sujets abordés : – L’historique du parcours d’Alain Soral et de sa relation avec les musulmans de France – Les musulmans d’Egalité & Réconciliation – Le système de valeurs de l’Islam

Partie 2/3 de l’entretien du Collectif Amanah avec Alain Soral, écrivain et Président d’Egalité & Réconciliation.

Sujet abordés :

– Imran Hosein et les autres prédicateurs musulmans
– Tariq Ramadan
– Les révolutions arabes et le projet mondialiste
– “Islamo-sionistes”, “islamo-racailles”,…
– La chute du régime Kadhafi
– Islam et démocratie
– Abdelaziz Chaambi, Houria Bouteldja
– L’Institut du Monde Arabe

Troisième et dernière partie de l’entretien du Collectif Amanah avec Alain Soral, écrivain et Président d’Egalité & Réconciliation. Sujet abordés : – Le modèle républicain, la gauche et l’indigénat réel, et la structuration de la communauté musulmane de France – Précisions sémantiques : “salafisme”, “extrême-droite”, “antisémitisme”,… – Le combat est-il perdu ?

Nous espérons avoir fait un pas de plus, in shâa Allâh, vers la réconciliation entre Français de toutes origines, malgré la volonté oligarchique de les pousser à l’affrontement.

Vatican II pour les nuls

Par: Antoine S.

Le 11 octobre 1962 s’ouvre le concile Vatican II. Ce grand bouleversement vient achever le ralliement à la modernité initié par Léon XIII, comme l’a très bien démontré Philippe Prévost [1]. Cette modernisation de l’Église imposait de revenir sur le dualisme fondateur du catholicisme : nature/surnature ou monde/Dieu. En annihilant cette distinction, le concile a fait des hommes des dieux.

Ce propos est déjà lourd de sens. La société marchande produit, pour fonctionner, des narcisses contemporains, de petits individus à la recherche permanente de la satisfaction immédiate de leurs désirs. Tuer Dieu, ou le père assimilé au surmoi dans la psychanalyse freudienne, revient à autoriser ses créatures à jouir sans entrave.

Le pape Jean XXIII, l’initiateur du concile, avait bien préparé son coup avec un système de listes qui bénéficiait amplement au clergé européen, réputé plus libéral. La première exigence était la suppression du latin comme langue exclusive de la liturgie. Il en ressort une conséquence assez importante, à savoir la fin du contrôle du Vatican sur les différentes conférences épiscopales.

En effet, il est pratiquement impossible de vérifier si les divers pays du monde ont des messes conformes aux principes conciliaires. Le latin était la langue unitaire de l’Église, la langue liturgique depuis presque deux siècles, la langue qui donnait tout son sens au terme grec « catholicos » signifiant universel.

À la mort de Jean XXIII, Paul VI, élément modérément libéral, fut désigné souverain pontife. Une deuxième question fut alors posée. Le pape a-t-il une autorité supérieure, égale ou inférieure au collège épiscopal chargé de le désigner ? Pour les traditionalistes, son autorité est évidemment supérieure. Les modérés comme Paul VI la jugent équivalente. D’après les libéraux, le pape « était tenu en conscience de prendre l’avis du collège épiscopal avant de se prononcer, car, représentant le collège, il devait nécessairement exprimer sa pensée ».

Un texte fut adopté mais tous les amendements écartés. Ces derniers s’inquiétaient du risque d’interprétation très libérale de la nouvelle norme. Au crépuscule de leur gloire, les évêques libéraux commirent alors une erreur. Un des leurs, sûr de la victoire finale, expliqua comment les éléments litigieux du texte seraient interprétés après le concile. Devant cette trahison de la minorité libérale, « Paul VI s’effondra et pleura ». Il fit alors publier une note explicative conforme à l’enseignement traditionnel de l’Église. Continue reading

L’esprit du temps ou l’islamophobie radicale – Par Guillaume de Rouville

La grande question du XXIème siècle est et sera celle de l’islamophobie. L’islamophobie est en effet le mal du siècle présent, à l’image de ce que fut l’antisémitisme au cours du siècle précédent. Si la haine a changé de cible, elle n’a pas changé de méthode. La ‘bête infâme’ est toujours là et rôde autour de sa proie avec le même appétit prédateur. Les loups sont entrés dans Paris, Washington, Londres ou Jérusalem. Aujourd’hui, ce sont les Musulmans qui sont les principaux bouc-émissaires de la haine ordinaire des peuples occidentaux et de leurs élites et qui risquent de payer très cher le peu de cas que nous autres, citoyens des Lumières et enfants gâtés de la démocratie, faisons de leur sort peu enviable.

L’Occident, une fois le cadavre du communisme jeté dans les bas-fonds de l’histoire, a su faire de l’Islam le mal absolu, l’ennemi à combattre, le nouveau totalitarisme Continue reading

israeli-US script: Divide Syria, divide the rest

 

US President Barack Obama

What is happening in Syria is a sign of things to come for the region. Regime change is not the sole goal of the US and its allies in Syria. Dividing the Syrian Arab Republic is the end goal of Washington in Syria.

Britain’s Maplecroft, which specializes in consulting on strategic risk, has said that we are witnessing the balkanization of the Syrian state: “Kurds in the north, Druze in the southern hills, Alawites in the coastal northwestern mountainous region and the Sunni majority elsewhere.”

We are already hearing people like White House advisors Vali Nasr talking about all this. The religious and ethnic cleavages in Syria are not demarcated in purely geographic terms and the balkanization process could play out as a lebonization process, which means that Syria will be divided along violent sectarian fault lines and face political deadlock like Lebanon during its civil war without formally breaking up. Lebonization, a soft form of balkanization, has already taken place in Iraq under federalism.  Continue reading

Syria’s Grand Mufti: Syria is the Cradle of religions

DAMASCUS, (Source: SANA) – Syria’s Grand Mufti Dr. Ahmad Badr el-Din Hassoun on Monday stressed the strength of the national unity among the Syrian people, adding that human life is more sacrificed than anything and that he who kills a human is accursed.

In a speech after a joint prayer for the souls of the Syrian martyrs at the Holy Cross Church in Damascus, Dr. Hassoun wondered why the Arab League didn’t react to Israel’s crimes in Palestine, warning that Israel will expel the Palestinian Muslims and Christians alike.

Hassoun stressed that there is no religion or religious approach that enable a person from shooting and killing a fellow human.

He added “I call those who carried weapons and came to Syria from abroad to surrender their weapons because Syria will be reborn again this year.”

Hassoun called upon the Arab League and the United Nations to change their stances and to avoid betting on the sects and the religions in Syria.

He concluded “We could have disagreements but let us move from debate to dialogue to formulate a new Syria.”

By M. Nassr/ H. Sabbagh