Syrie : Washington envoie des armes aux rebelles

IRIB – Un nouveau rapport fait état de l’envoi d’armes par les Etats-Unis depuis la Jordanie aux rebelles syriens.

Selon PressTV citant l’édition de mercredi du Wall Street Journal qui citait pour sa part les responsables américains, la CIA a l’intention  d’armer les rebelles d’ici un mois et via le sol jordanien.  D’après ce rapport, les alliés régionaux des Etats-Unis dont l’Arabie saoudite participent à ce projet. Ces armes comprendront des roquettes antichars, des DCA, des armes légères et des munitions. D’après ce rapport, le premier groupe de rebelle formé par les forces américaines entrera fin juillet ou début août sur le territoire syrien.  D’après une autre information, l’armée syrienne s’est complètement emparée de la ville de Talkalkh. Selon Al-Alam citant les sources militaires, l’armée a découvert des tunnels, des dépôts d’armes et de munitions  et des hôpitaux ambulants.  Par ailleurs, des dizaines de rebelles ont été tués lors des attaques d’artillerie de l’armé e contre les zones sud de la capitale Damas.

Syrie: «Israël soutient le groupe terroriste du Front d’Al-Nosra»

IRIB – Selon le député de la Knesset, l’arabe israélien de confession druze, Saïd Nafaa, Israël soutient, bel et bien, le groupe terroriste, le Front Al-Nosra ou Jabhat Al-Nosra contre le Gouvernement du président Bachar al-Assad.

Dans un e-mail, que s’est procuré le journal “Al Watan”, l’édile évoque la prise des villages syriens du Golan, qui ont été pris par le Front. Pour lui, il est, pratiquement, impossible que ces gens-là aient pris ces contrées, sans l’appui de l’armée israélienne.

L’homme déclare, aussi, que Tsahal est très impliqué, dans la zone démilitarisée du Golan, et que les blessés du Front Al-Nosra sont, simplement, soignés, en Israël. Il s’est, ensuite, dit choqué, par l’attitude du député druze libanais, Walid Joumblat qui, lors d’un entretien, avait déclaré qu’il soutenait le Front Al-Nosra contre Bachar al-Assad. Une attitude jugée irresponsable par l’édile israélien.
Comment la Syrie fait, pour tenir, depuis deux ans ? Face à un tel complot, ourdi par les Etats-Unis, dans leur voeu génocidaire contre l’Iran, pensez-vous vraiment que le peuple syrien compte ? Que nenni !
 
Dans le même ordre d’idées, s’adressant à l’agence Reuters, Dahi Khalfan, le chef de la police de Dubaï, a du mal à comprendre comment l’Occident peut donner une caution aux Frères musulmans, notamment, en Syrie. Selon lui, c’est faire fausse route, car ces gens n’ont qu’une seule envie, un seul objectif, celui de mettre en place une règle islamique, dans tous les pays du Golfe.
Il faut préciser que c’est à Dubaï, où on peut encore voir des filles en bikini, à la plage ou dans les piscines des palaces,  que les renégats vont se divertir, en buvant de l’alcool, alors que, chez eux, ils l’interdisent. De vrais faussaires. Dahi Khalfan a terminé son propos, en tançant l’Egypte de Morsi, à qui il demande de ne pas s’occuper des affaires intérieures des autres pays arabes.

Par Allain Jules